Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 20:31

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

mos_300914.jpg

 

 


ATTENTION PUBLICITES IMPOSEES par l'hébergeur. Nous avons été avertis de la présence de publicités, très agressives, mensongères, voire pro-israéliennes, sur le blog. Nous cherchons une solution: merci pour ceux qui le peuvent, en attendant, de charger un bloqueur de publicités, tel ADBLOCK.


Mardi 30 septembre 2004, plusieurs délégations de comités de soutien à la libération de Georges Ibrahim Abdallah s'étaient rassemblées devant la prison de Lannemezan pendant l'audience qui statuait sur la dernière demande de libération.


Étaient représentés : AFPS/BDS Paris-sud, ANACR (Association nationale des anciens combattants et amis de la résistance), Collectif Montpellier, Collectif palois (AFPS 64 et Mouvement de la Paix 64), Coup Pour Coup 31, CLGIA, Gers Palestine, Libérons Georges 33, Libertat, OCML-VP 31, NPA 65, Parti de gauche 65, PCF 65, PCOF (Parti communiste des ouvriers de France), Solidaires Bordeaux, et divers soutiens de Pau.

Des prises de paroles dénonçant l'acharnement que subit Georges Abdallah ont succédé aux slogans exigeant sa libération.

Le tribunal rendra sa décision le 5 novembre.

 

A lire : 


Compte-rendus et photos sur les blogs de Coup Pour Coup 31 et de Gilbert Hanna.

Intervention du CLGIA lors de ce rassemblement

Dans la presse : La Dépêche du 30/09/14, La Dépêche du 01/10/14, L'Orient le Jour.


  ★ ★ 

Dans le même temps, la mobilisation s'amplifiait

dans le Nord-Pas-de-Calais.

« Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! » Une exigence bien visible sur la Grande Place de Lille et au pied des terrils du 11/19 à Loos-en-Gohelle. Les cœurs de la Flandre et de l'Artois battaient à l'unisson en ce début de semaine à l'heure où la « Justice » examinait la nouvelle demande de libération du plus ancien prisonnier politique d'Europe, les manifestants* revendiquaient le retour au Liban parmi les siens du résistant communiste.

Le 25 octobre prochain, Georges Ibrahim Abdallah entamera au centre pénitentiaire de Lannemezan (Pyrénées) sa 31e année de détention pour s'être opposé à l'invasion de son pays le Liban par Israël et avoir manifesté son soutien anti-impérialiste au peuple de Palestine. Un scandale d'Etat qui ne laisse pas indifférent le sénateur communiste du Pas-de-Calais, Dominique Watrin qui s'engage à interpeller Christiane Taubira, la ministre de la « Justice » sur le sujet. Soucieux de maintenir un haut niveau de mobilisation, le Collectif « Bassin minier » pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah et Solidarité Georges Lille appellent d'ores et déjà au succès des rassemblements de solidarité organisés à Bruxelles (24 octobre) et Lannemezan (25 octobre). Quant à la « Justice » et l'Etat français, toujours sous l'influence mortifère des Etats-Unis, ils rendront leur décision le 5 novembre. 

* Parmi les manifestants, on notait la présence de membres des collectifs locaux de soutien et du Collectif de Soutien à la Résistance palestinienne, mais aussi de militants d’associations (LDH, MRAP, UJFP), de partis politiques (PCF dont Hervé Poly,le 1er secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais, Parti de Gauche) ainsi que de militants solidaires venus de Belgique (Secours Rouge, Parti communiste belge). 

 IGP6705Sur la Grande Place de Lille, le lundi 29 septembre 2014

_IGP6742.jpgAu pied des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle (près de Lens) surplombant la rocade minière, le mardi 30 octobre 2014

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:18

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Soutien à Georges Abdallah le 30 septembre 2014.

A lire sur liberonsgeorges.


ATTENTION PUBLICITES IMPOSEES par l'hébergeur. Nous avons été avertis de la présence de publicités, très agressives, mensongères, voire pro-israéliennes, sur le blog. Nous cherchons une solution: merci pour ceux qui le peuvent, en attendant, de charger un bloqueur de publicités, tel ADBLOCK.

 

soutienGA.jpg

 

Mardi 30 septembre à 13h30,


le tribunal de l'application des peines de Paris sera à la prison de Lannemezan, où Georges Ibrahim Abdallah termine sa 30e année de détention, pour y statuer sur la demande de libération déposée en mars dernier.


Rappel 1 : chronologie abrégée du parcours judiciaire de Georges Abdallah.

 Rappel 2 : Georges Abdallah, un prisonnier d'exception.

Rappel 3 : Georges Abdallah : la collaboration active entre le ministère de la justice et l'ambassade des États-Unis.


Georges Ibrahim Abdallah a passé 10 927 jours en prison.


Combien de temps encore une justice, soi-disant indépendante, prendra-t-elle pour décider de libérer ce résistant de la cause palestinienne et lui permettre de retrouver enfin son pays qui l'attend ?

Une délégation de soutiens à Georges Abdallah se tiendra devant la prison pour lui exprimer sa solidarité dans cette nouvelle épreuve.


Nous comptons sur votre présence !

libérez GIA

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:12

Pourconsulter le blog: linter.over-blog.com

Libérons Georges Abdallah !

A lire sur liberonsgeorges.


ATTENTION PUBLICITES IMPOSEES par l'hébergeur. Nous avons été avertis de la présence de publicités, très agressives, mensongères, voire pro-israéliennes, sur le blog. Nous cherchons une solution: merci pour ceux qui le peuvent, en attendant, de charger un bloqueur de publicités, tel ADBLOCK.

 

Affiche GIA 261013 rognée

 

La soldarité avec Georges Abdallah continue de s'exprimer à l'approche des prochaines échéances, dont voici le rappel :


- 30 septembre : le tribunal de l'application des peines statuera à Lannemezan, à 13h30, sur la dernière demande de libération déposée en mars dernier. Rassemblement devant la prison pour témoigner notre solidarité à notre camarade.


- 22 octobre : le camarade du CLGIA, Alain Pojolat est convoqué devant les tribunaux pour avoir été prétendument l'organisateur des manifestations parisiennes de solidarité avec le peuple de Gaza honteusement interdites. TGI de Paris, 24e chambre, 9h.


- 25 octobre : Georges Abdallah entrera dans sa 31e année de détention. Appel à une manifestation de soutien à Lannemezan.

En Tunisie


A Tunis, devant l'ambassade de France, vendredi 26 septembre, s'est tenu un rassemblement en solidarité avec Georges Abdallah organisé par le Comité de solidarité tunisien pour la libération de Georges Abdallah.

Une vidéo ici et quelques photos sur facebook .

 Le même jour, un colloque sur la peine de mort était organisé à Tunis en présence de l'ambassadeur de France et de quelques personnalités étrangères et tunisiennes. Les militants du comité ont fait irruption dans la salle en lançant des slogans et en brandissant des photos de Georges Abdallah. Le bâtonnier du conseil des avocats a pris la parole pour exprimer sa solidarité.


Dans le Nord-Pas-de-Calais


A Lille, lundi 29 septembre, un rassemblement de solidarité est organisé à 17h30 sur la Grand Place à Lille. Lire l'appel.


Mardi 30 septembre, un autre rassemblement se tiendra au pied des terrils jumeaux à Loos-en-Gohelle. Lire l'appel.

A Bordeaux


Présence du Collectif Libérons Georges 33 dans une série d'initiatives, en solidarité avec Georges Abdallah : mardi 7 octobre à Pessac au cinéma Saint-Eustache, samedi 11 octobre à Bordeaux aux Capucins, dimanche 12 octobre à Sainte-Croix, vendredi 24 octobre à l'Athénée Libertaire de Bordeaux (concert de soutien). Précisions à suivre.


 En Belgique


Le Secours rouge de Belgique organisera un rassemblement devant la résidence de l'ambassadeur de France, le vendredi 24 octobre.


LA SOLIDARITÉ NE DÉSARME PAS !

LIBERTÉ POUR GEORGES ABDALLAH !


Partager cet article
Repost0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 19:40

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Prochains rendez-vous de la solidarité avec Georges Abdallah.


ATTENTION PUBLICITES IMPOSEES par l'hébergeur. Nous avons été avertis de la présence de publicités, très agressives, mensongères, voire pro-israéliennes, sur le blog. Nous cherchons une solution: merci pour ceux qui le peuvent, en attendant, de charger un bloqueur de publicités, tel ADBLOCK.

  A lire sur le blog liberonsgeorges.over-blog.com 

10592786_10152666352292065_315798410127433832_n.jpg

Afin de statuer sur la dernière demande de libération déposée en mars dernier par Georges Ibrahim Abdallah et son avocat Jean-Louis Chalanset, le tribunal de l'application des peines de Paris tiendra audience le 30 septembre 2014 à 13h30 au centre pénitentiaire de Lannemezan. 


★ Le 25 octobre 2014, 30 ans après son arrestation, Georges Ibrahim Abdallah est toujours en prison, malgré deux décisions de libération en 2003 et en 2012. Rappel.

 

Soyons le plus possible à exprimer notre soutien lors de ces deux journées ! 

Détails à venir.


      * * *

Autres rendez-vous :

12, 13, 14 septembre : présence du CLGIA (Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah) à la fête de l'Humanité au Parc de la Courneuve.


➙ 22 octobre à 9h au TGI de Paris : convocation de notre camarade Alain Pojolat (24e chambre). Rappel des faits


➙ 1 novembre : FREE PALESTINE aux Docks de Paris


 * * *

➙ A Bordeaux, au cinéma Utopia, vendredi 5 septembre une soirée organisée par la Clé des Ondes qui sera dédiée en ouverture à la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Programme ici.


solidarité

Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 20:55

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

gia etoile

 

Le 19 juin est la Journée internationale de soutien aux prisonniers révolutionnaires, en hommage à l'assassinat de 300 prisonnier-e-s membres du Parti communiste par le pouvoir en place au Pérou, le 19 juin 1986.


La plate-forme du 19 juin 1999, signée par des prisonniers révolutionnaires (dont Georges Ibrahim Abdallah) communistes, anarchistes, anti-fascistes et anti-impérialistes, visait à former une communauté de lutte dans et contre les prisons impérialistes. Cette journée est devenue la Journée internationale du prisonnier révolutionnaire, une occasion chaque année de réaffirmer notre soutien à tous les prisonniers qui paient en années de prison leur engagement révolutionnaire.


★ A Nantes, jeudi 19 juin 2014, un rassemblement aura lieu à 18h devant le tribunal noir pour soutenir les interpellés du mouvement anti-aéroport suite à la manifestation du 22 février, une occasion de rappeler comme chaque année que des militants et des combattants sont enfermés en France et dans le monde pour leurs opinions ou leurs activités révolutionnaires.


 Ce sera aussi l'occasion de rappeler que la France, détient plus de 150 prisonniers politiques, parmi lesquels une majorité de prisonniers basques.


Ce 19 juin nous manifestons aussi notre solidarité avec tous les compagnons emprisonnés dans le monde, en Europe, en Russie, en Inde, aux Philippines, en Turquie, au Kurdistan, au Maroc, au pays mapuche, au Brésil, aux États-Unis... Particulièrement avec les 5200 prisonniers palestiniens avec qui Georges Abdallah et une dizaine de prisonniers arabes et basques ont refusé pendant 3 jours leur plateau en solidarité. Lire l'appel


A Toulouse, jeudi 19 juin, le Collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup tiendra une table de presse à partir de 18h au métro Jean-Jaurès.  

 

Le soutien aux prisonniers politiques progressistes et révolutionnaires fait partie intégrante du combat anti-impérialiste. Le soutien que nous leur apportons est autant de coups portés à l'ennemi. Sans relâche nous exigerons la libération de tous ces prisonniers politiques. Lire la déclaration

  A Paris, cette journée de soutien se déroulera non pas le 21 juin à la Fontaine des Innocents comme annoncé précédemment, mais le jeudi 26 juin à Belleville. Appel à venir.

★ ★ 

"Dès maintenant, camarades, combattons le criminel projet de l’impérialisme et leur propagande mensongère et soutenons sans réserve la résistance des peuples de la région. C’est le véritable soutien que vous pouvez nous apporter, que vous pouvez apporter aux prisonniers révolutionnaires ici ou ailleurs."  Georges Abdallah

Partager cet article
Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 22:42

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

A lire sur liberonsgeorges

Argentine 241013

 

Déclaration de la Ligue des Droits de l'Homme argentine 

 

Aux camarades responsables 

De la campagne internationale 

Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.


Au nom de la Ligue Argentine pour les Droits de l'Homme, nous étendons notre soutien à votre campagne et exprimons également notre solidarité avec le camarade Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique pour la cause palestinienne et pour son engagement envers les luttes des peuples et des travailleurs. 


S’agissant d’ un prisonnier politique, incarcéré en France depuis 30 ans, à qui on a systématiquement refusé la liberté à travers des manoeuvres juridiques, malgré les années écoulées depuis l'accomplissement de sa peine, nous considérons essentiel et nécessaire de faire des efforts supplémentaires, et d’exiger des autorités françaises le respect des normes juridiques. Nous sommes convaincus que rien ne justifie la prolongation de sa détention et dénonçons les pressions des États-Unis et de sa politique de persécution des activistes sociaux partout dans le monde. 


Nous nous joignons à vous, et réclamons la justice et nous faisons écho de vos slogans : 

Solidarité et Liberté pour Georges! 

Solidarité et liberté pour tous ceux qui ont été faits prisonniers pour avoir lutté ! 

 

Par la direction nationale : 

Graciela Rosenblum et Joseph Schulman 

LIGUE ARGENTINE 

POUR LES DROITS DE L'HOMME 

PDF en espagnol    PDF en français

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 17:48

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 


Les prisonniers administratifs palestiniens, entament leur cinquième semaine de grève de la faim dans les geôles de l'occupation isrraélienne. Un bon nombre d'entre eux a déjà été hospitalisé. La grève a été entamée le 24 avril pour protester contre la politique israélienne concernant la […]

★ du 2 au 6 juin, à Dunkerque : Congrès national de Solidaires au cours duquel un camarade de Bordeaux, responsable de ce syndicat, déposera une motion pour Georges Ibrahim Abdallah. ★ le 3 juin à Paris : à la librairie Résistance, "Au Chili comme en France, des prisonniers politiques r&e […]
Au Chili comme en France, des prisonniers politiques résistent !

Au Chili, les prisonniers politiques Mapuche en lutte pour la récupération de leurs terres ancestrales. ★ En France, Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais emprisonné depuis 30 ans. mardi 3 juin 2014 de 18h30 à 22 h LIBRAIRIE RÉSISTANCES 4 villa Compoint 75017 Paris (angle du 40 rue […]

★ A Lille, une fois de plus, Manuel Valls n'était pas le bienvenu... Jeudi 15 mai 2014, Intermittents, Sans-Papiers et Soutiens à la libération de Georges Abdallah ont accueilli le Premier ministre, en "visite privée" lors d'un meeting de soutien au Parti siocialiste en vue des élections e […

« Il n’y a aura aucune paix, aucune stabilité, et aucune réconciliation sans le droit au retour des réfugiés. » Muhamamad Barakei, député arabe israélien. ...................... Environ 10.000 Arabes israéliens ont manifesté mardi, dans le nord des territoires palestiniens occupés en 1948, pour […]

Vendredi 9 mai 2014, à la Fontaine Saint-Michel, une centaine de personnes sont venues exprimer leur solidarité avec Georges Abdallah, militant communiste libanais emprisonné en France depuis 30 ans, et exiger sa libération. Sous la grande banderole, apparaissaient celles de OCML-VP, du CLGIA, […]


Georges Abdallah, avec une dizaine de co-détenus arabes et basques de la prison de Lannemezan, s'est engagé aujourd'hui dans un refus de plateau pour trois jours en solidarité avec les prisonniers palestiniens. Depuis le 24 avril plus d'une centaine de prisonniers

Partager cet article
Repost0
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 20:00

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/t1.0-9/s526x296/11934_751918948163086_6744523303115961158_n.jpg

 

A lire sur liberonsgeorges

 

Lors d'un rassemblement de soutien à la libération de Georges Abdallah, organisé par le CLGIA (Collectif pour libération de Georges Ibrahim Abdallah) le 19 janvier 2013, aux abords du ministère de l’Intérieur, une quarantaine de manifestants a été interpellée.


L'un d'entre eux, notre camarade Alain Pojolat, membre du CLGIA, a subi une garde à vue de 18 heures et a été condamné, le 5 avril 2013, à une amende de 1500 € avec sursis, au motif d'être prétendument l'organisateur d'un rassemblement non déclaré.


 Un appel de cette décision aura lieu le vendredi 9 mai 2014 au tribunal de grande instance de Paris.


 ★ Faisons de ce 9 mai  une journée de solidarité avec Georges Abdallah !

 

→ contre les tentatives d'intimidation visant à réprimer les membres du soutien :


Rendez-vous à 13h  

Palais de justice, TGI Pôle 2 Chambre 7


→ pour exiger la libération de Georges Abdallah, enfermé depuis 30 années dans les geôles françaises :


Rassemblement à 18h30

place de la Fontaine Saint-Michel

Paris 6e


L'acharnement d'une justice de classe à étouffer la solidarité, à criminaliser tout ce qui a trait à la lutte, à multiplier les mesures de répression contre les prisonniers révolutionnaires et à casser l'engagement de ceux qui les soutiennent, n'entamera pas la détermination de ceux qui exigent la libération de Georges Abdallah.


 ★ Un rassemblement aura lieu ce même jour à 17h devant l'ambassade de France à Beyrouth. 

 

LIBERTÉ POUR GEORGES ABDALLAH !

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 09:57

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

autocollant

«Camarades, c’est en se mobilisant toujours plus sur le terrain de la lutte anticapitaliste anti-impérialiste que l’on apporte le soutien le plus significatif aux prisonniers révolutionnaires.» Georges Abdallah

 

Jeudi 1er mai 2014 : fête internationale des travailleurs.

 En ce 1er mai 2014, un militant communiste révolutionnaire libanais est détenu depuis 10781 jours. Jamais aucun prisonnier politique n’a accompli sur le territoire français une peine aussi longue d’une seule traite.

Lire le tract du CLGIA qui sera distribué pendant la manifestation.

 

 Samedi 3 mai12e congrès des Palestiniens d'Europe : 

 "La Palestine nous rassemble et le retour est notre destin"

conference retour-9e786

 Vendredi 9 mai, l'État veut réprimer la solidarité avec Georges Abdallah :

Suite à sa garde à vue pour avoir participé à une manifestation de solidarité avec Georges Abdallah, notre camarade Alain est passé au tribunal le 5 avril 2013. Lire ici et .

Alain et son avocat (JL Chalanset) ont fait appel.

Cet appel aura lieu le vendredi 9 mai à 13h30 au TGI de Paris (Pôle 2 chambre 7).

Venez nombreux exprimer votre solidarité.

Un rassemblement pour exiger la libération de Georges Abdallah est prévu le soir même, à la Fontaine Saint-Michel à 18h30.

libérez GIA

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 20:00

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

siteon0-38e4a.jpgDepuis 2011, la Fondation Frantz Fanon décerne le Prix Frantz Fanon à des personnes qui mènent ou ont mené une action exemplaire en vue de dénoncer l’indignité, le racisme, la discrimination et la xénophobie, la domination et l’aliénation et incarnent également la valeur de l’éthique de l’engagement.

Le Prix Frantz Fanon est remis lors du salon organisé, durant le mois de février en Ile-de-France, dans le cadre de la “semaine anticoloniale” initiée par l’association “Sortir du colonialisme”.

 

En 2011, il a été remis à Stéphane Hessel - résistant, ancien ambassadeur ayant participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme publiée en 1948 - pour l’ensemble de son œuvre, de sa vie et de son courage.

 

En 2012, il a été remis à Mumia Abu Jamal, combattant emblématique de l’émancipation et de la justice. La Fondation a honoré en Mumia l’esprit de résistance, de refus de l’arbitraire et de l’injustice au cœur de l’œuvre de Fanon. Mumia Abou Jamal, incarcéré depuis trente ans dans les prisons américaines, est l’incarnation de la lutte du peuple noir des Etats-Unis contre la ségrégation et l’exclusion.
 

Cette année 2014,

le prix a été remis à

Georges Ibrahim Abdallah.

Partager cet article
Repost0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2