Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 14:55

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

GA mur

Sur le mur d'arpartheid, à Bethléem.

 

 

C'était le 22 septembre à Aubagne


GEDV0138

 

voir la vidéo

 

Ce sera vendredi 18 octobre à Toulouse :

Toulouse 181013

 

    ★ Samedi 19 octobre à Bordeaux :

 

Bx-191013.jpg

 

 

★ Des initiatives de solidarité se mettent en place courant octobre à Nantes, Limoges, Bayonne et Marseille.

 

et tous à Lannemezan le samedi 26 octobre !

 

Cliquer sur l'image pour lire la liste actualisée des signataires de l'appel.


Affiche GIA 261013

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 20:39

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

APPEL DU COLLECTIF PACA LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
Photo : APPEL DU COLLECTIF PACA LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH Le plus vieux prisonnier politique retenu à ce jour en France: il entre dans sa trentième année de détention! DU 17 OCTOBRE AU 23 OCTOBRE : SEMAINE SOLIDAIRE A MARSEILLE 17 octobre,19h: Soirée débat Chloé Delaume(nièce de Georges Abdallah),Nadir Dendoune (SR), Jean Marc Rouillan à Manifesten 59 rue Thiers 13001 Marseille 18 octobre ,19h-20h: Émission radio Radio galère spéciale Georges Ibrahim Abdallah,88.4FM 20 octobre, 21h: Soirée Rap "Sear Lui Même" Concert de soutien au collectif, salle le Molotov,3 place Paul Cézanne,13006 Marseille 23 octobre 19h :Apéro militant Sous les notes de chants palestiniens et libanais. La Merveilleuse,18 place notre dame du mont 13006 Marseille 26 octobre: Appel au rassemblement devant la prison de Lannemezan où il est enfermé. Co-voiturage au départ de Toulon et Marseille,info :0752439495

Le plus vieux prisonnier politique retenu à ce jour en France: il entre dans sa trentième année de détention!

DU 17 OCTOBRE AU 23 OCTOBRE 2013 : SEMAINE SOLIDAIRE A MARSEILLE

17 octobre,19h: Soirée débat
Chloé Delaume(nièce de Georges Abdallah), Nadir Dendoune (SR), Jean Marc Rouillan
à Manifesten 59 rue Thiers 13001 Marseille

18 octobre ,19h-20h: Émission radio
Radio galère spéciale Georges Ibrahim Abdallah,88.4FM

20 octobre, 21h: Soirée Rap "Sear Lui Même"
Concert de soutien au collectif, salle le Molotov,3 place Paul Cézanne,13006 Marseille

23 octobre 19h :Apéro militant
Sous les notes de chants palestiniens et libanais.
La Merveilleuse,18 place notre dame du mont 13006 Marseille

26 octobre:
Appel au rassemblement devant la prison de Lannemezan où il est enfermé.
Co-voiturage au départ de Toulon et Marseille, info :0752439495

 J’aime · ·
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 22:41

 

 

http://a405.idata.over-blog.com/424x600/0/45/19/24/2013/Projet-deplacements.jpg

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 00:06

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

FreeGIAbis

Cette année encore, vous pourrez rencontrer le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA) à la fête de l'Humanité, dans le Village du monde. 

Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier d'exception et symbole de résistance, entrera le 24 octobre dans sa 30e année de détention.

 (...) Depuis 29 ans, un militant communiste révolutionnaire libanais est détenu dans notre pays. Jamais aucun prisonnier politique n’a accompli sur le territoire français une peine aussi longue d’une seule traite. 

Il a depuis longtemps terminé sa peine de sûreté et pourtant sa huitième demande de libération a été rejetée cette année par la justice française. 

(...) Depuis 29 ans, Georges Ibrahim Abdallah résiste dans sa prison, sans jamais dévier de sa ligne, celle d’un militant révolutionnaire engagé dès son plus jeune âge dans un combat émancipateur qui est aussi le nôtre, qui fonde (ou qui devrait fonder) notre identité commune. 

 

 Lire le tract qui sera distribué lors de ces trois jours à la Courneuve.


Affiche GIA 261013

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 10:34

  Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

A lire sur le blog liberonsgeorgeorges

 

GAseul

Bientôt à Bordeaux 

Avec la participation de Yves Bonnet ancien directeur de la DST (direction de la surveillance du territoire) au moment de l’arrestation de Georges Abdallah :

(cliquer sur l'image pour agrandir)

 bibcaiab

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 22:48

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com 

Journées internationales en solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah (5-6/7/13), sur le site du secours rouge

1. Appel du SRI aux journées d’action


Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste libanais. Il a été arrêté à Lyon en 1984. En 1987 il a été condamné à la prison à perpétuité comme fondateur supposé des Fractions Armées Révolutionaires Libanaises. Il était légalement libérable après 14 ans de prison, et il est en prison depuis 29 ans malgré neuf demandes de libération. Récemment, un tribunal la lui avait accordée, mais ce jugement n’a pas été appliqué par les autorités jusqu’à ce qu’un tribunal rende un avis contraire, sous la pression des Etats-Unis et d’Israël, qui ont exprimé leur « sérieuse inquiétude » que Georges Abdallah retourne sur le champ de bataille.

Georges n’est qu’un exemple des nombreux révolutionnaires prisonniers, qui restent des décennies derrières les barreaux parce que leur identité révolutionnaire n’a pas été brisée et parce qu’ils continuent à se comporter comme des révolutionnaires. Le Secours Rouge International appelle à deux journées d’action les vendredi 5 et samedi 6 juillet.

A cette occasion une douzaine de prisonniers révolutionnaires, communistes, anarchistes et antifascistes emprisonnés en Italie, en Grèce, au Maroc et en Suisse mèneront une grève de la faim de solidarité avec Georges. Montrons notre solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah et tous les révolutionnaires prisonniers de longue durée non repentis et luttons à leurs côtés pour leur libération !


2. Mobilisations en France

- 

 

Paris : Samedi 6, rassemblement devant le siège du Parti Socialiste pour les 1er et 2e arrondissements à l’appel du Secours rouge arabe et du Comité Anti-impérialiste. Des affiches pour Georges sont collées sur la façades.

Collage Georges Ibrahim Abdallah siège PS Paris Paris : Le collage d’affiches sur le siège du Parti socialiste pour les 1er et 2e arrondissement

- Lille : Samedi 6, un groupe de militants solidaires du nord de la France et de Belgique a accrochés six banderoles aux entrées autoroutières de Lille - et dans le centre ville.

banderoles Georges Ibrahim Abdallah Lille 6 juillet 2013 Accrochages de banderoles à Lille

- Carvin : Stand et intervention pour Georges Abdallah du comité "Bassin Minier" au Festival de la Résistance, samedi 6.

Carvin Festival Résistance Georges Ibrahim Abdallah Le stand pour la libération de Georges Abdallah au Festival de la Résistance à Carvin

- Feuchy (Pas-de-Calais) : La banderole "Libérez Abdallah !" est déployée sur le fronton de l’usine Fraisnor occupée par les travailleurs en lutte contre la liquidation de leur entreprise depuis fin mai.

Fraisnor Georges Abdallah Banderolles pour Georges Abdallah au sommet de l’usine occupée FRAISNOR

- Bordeaux : Un rassemblement a eu lieu le samedi 5.

Rassemblement Georges ibrahim Abdallah Bordeaux Rassemblement à Bordeaux

- Toulouse : Réalisation d’une peinture murale

peinture murale toulouse georges ibrahim abdallah Peinture murale à Toulouse

Le blog français de la campagne pour la libération de Georges Abdallah

3. Mobilisations hors de France

Tunis : Collages d’affiches jeudi 4 par le Comité tunisien pour la libération de Georges Ibrahim Aballah. Un rassemblement s’est tenu ce vendredi 5 juillet devant l’ambassade de France à Tunis, à l’occasion de la visite de François Hollande. Voir l’article du quotidien libanais Al Safir sur cette mobilisation

affiche Georges Abdallah Tunis Collage d’affiches à Tunis Ambassade France à Tunis Manifestation Georges Ibrahim Abdallah Rassemblement devant l’ambassade France à Tunis

Montréal : Rassemblement vendredi 5 à l’appel du Secours Rouge Canada, devant le consulat de France.

Georges Ibrahim Abdallah MontréalRassemblement devant le consulat de France à Montréal Rassemblement devant le consulat de France à Montréal

Berne : vendredi 5 au soir, un rassemblement a eu lieu à Berne, devant l’ambassade de France, à l’appel du Secours Rouge de Suisse.

Rassemblement Georges Ibrahim Abdallah Berne Rassemblement à Berne devant l’ambassade de France

Winterthur : Des affiches ont été collées.

winterthur georges ibrahim abdallah Collage à Winterthur (Suisse)

Bâle : Une banderole a été accrochée devant le siège de la banque française BNP-Paribas

BNP Paribas, Bale, Georges Ibrahim Abdallah Le siège de la BNP Paribas à Bâle

Hambourg : Rassemblement à Altona et meeting à l’Internationales Zentrum organisés le samedi 6 par la section hambourgeoise du Netzwerk Freiheit für alle politische Gefangenen.

Rassemblement Georges Abdallah Hambourg Rassemblement à Hambourg

Stuttgart : Rassemblement sur la Schillerplatz et un meeting à Arabischen Kulturclub organisés le samedi 6 par la section locale du Netzwerk Freiheit für alle politische Gefangenen. En outre, des collages ont eu lieu dans la ville de Stuttgart.

Georges Ibrahim Abdallah StuttgartAffiche Stuttgart Georges Ibrahim Abdallah Collage d’affiches à Stuttgart

Le site de la campagne pour Georges Abdallah en Allemagne

Bruxelles : Un rassemblement a eu lieu vendredi 5 à l’initiative du Secours Rouge de Belgique en face de la résidence de l’ambassadeur de France.

Georges Ibrahim Abdallah manifestation BruxellesRassemblement Bruxelles Georges Abdallah Rassemblement devant l’ambassade de France à Bruxelles

Zürich : Des banderoles ont été accrochées et des affiches ont été collées en différents endroits de la ville le samedi 5. Le dimanche 6, une banderole a été accrochée sur le consulat de France.

Georges Ibrahim Abdallah Zürich Portrait de Georges Abdallah collé à Zürich Banderoles Georges Ibrahim Abdallah Zurich Accrochage de banderoles et collages à Zürich consulat France Zurich Georges ibrahim Abdallah Le Consulat de France à Zürich

4. Mobilisation dans les prisons

En Suisse, Andrea "Andi" Stauffacher (membre de la Révolutionarer Aufbau et du Secrétariat du Secours rouge international) et Marco Camenisch (prisonnier vert-anarchiste de longue durée) sont en grève de la faim. Cette grève est leur contribution aux journées internationales d’action pour Georges Ibrahim Abdallah. Mercredi 3, le service compétent de l’Office cantonal de correction a posé à Andi un ultimatum : soit elle cesse la grève de la faim dans les 24 heures, soit elle est transférée dans une prison de haute sécurité. Cet ultimatum est une réponse à l’initiative collective des prisonniers politiques pour participer à la campagne pour Georges. C’est le même département qui maintient Marco en prison alors qu’il est libérable depuis longtemps, parce qu’il maintient son identité anarchiste, il ne doit pas sortir. Andi a refusé de céder à l’ultimatum, et elle a été transférée.

Andrea "Andi" Stauffacher et Marco Camenisch, prisonniers politiques en Suisse Andrea "Andi" Stauffacher et Marco Camenisch, prisonniers politiques en Suisse

Dix prisonniers politiques marxistes-léninistes-maoïstes, membre de l’Union Nationale des Etudiants du Maroc/Groupe Aziz ELBOUR et de la Voie démocratique basiste, sont entré vendredi 5 juillet en grève de la faim en solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah dans le cadre des journées internationales d’actions. Ces prisonniers ont été condamnés fin avril à des peines de deux à trois ans de prisons suite à des manifestations à l"université de Marrakech et sont détenus à la prison locale de Boulmherez de Marrakech. Il s’agit de Ibrahim ENNAJMI, Hamid ELBAGHDADI, Abdelhak ETTALHAWI, Aziz ELBOUR, Hicham ELMASKINI, Hamid ZADOU, Mohamed ELWAKASSI, Mohamed ELMOADEN, Boujmâa JAMOU, Mohamed AHRIK.

groupe Aziz Elbour Les dix prisonniers politiques marocains du groupe Aziz Elbour

Déclarations d’autres prisonniers politiques solidaires :

En soutien à cette grève de la faim Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefagenen a édité et diffusé dans plusieurs ville un dépliant : La publication du Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefagenen La publication du Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefagenen

5. Autres appels et initiatives :

Appel du Secours Rouge Arabe

Emission sur Radio Galère 88.4 jeudi 4 juillet de 18H à 20H avec les collectifs PACA, Bordeaux,Toulouse, Paris, Nord Pas-de-Calais.
Le site de radio Galère
La page de l’événement facebook

En Allemagne aussi une émission radio a traité des journées d’action pour Georges et plus particulièrement de la grève de solidarité des prisonniers politiques.

Pour écouter cette émission

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 22:43

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

https://fbcdn-sphotos-e-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/1065151_273621542775660_1765065749_o.jpg

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 11:36

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

2013-05-05-15.27.19.jpg

 

"Par ce temps de crise, les masses populaires, partout dans le monde, ont à faire face à la précarisation des conditions d'existence. Plus que jamais la solidarité combative s'avère être une arme indispensable. Faisons-en bon usage !" 

Georges Abdallah - 1 mai 2013 -


Le CLGIA était présent à la manifestation du 1er mai où 2000 tracts ont été distribués (lire ici) ; puis il a défilé aux côtés du Front populaire tunisien, solidaire actif de la lutte pour la libération de Georges Abdallah.


Le CLGIA était présent à la manifestation du 5 mai, aux côtés de camarades informant sur la situation des militants allemands, Christian Gauger, Sonia Suder et Sybille. Voir à ce sujet http://linter.over-blog.com/


Lire le communiqué du Parti de Gauche du 29 avril 2013.


Georges Abdallah était également présent :


le 1er mai au Maroc

maroc_1mai13.jpg

✭ le 1er mai à Bueno Aires

argentine_1mai13.jpg

✭ le 1er mai à Bruxelles, lors d'une manif improvisée au stand du PS

gia-ps.jpg

le 1er mai à Bordeaux

Bx_1mai13.jpg

et le 3 mai devant l'ambassade française à Tunis

tunis_3mai13.jpg

" Et certainement, ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons

Partager cet article
Repost0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 21:46

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

Cet après-midi, la Cour de Cassation a annulé la décision de libérer le prisonnier libanais Georges Abdallah, 62 ans, incarcéré dans les prisons françaises depuis 29 ans. Le 20 novembre 2012, le Tribunal d'application des peines avait accordé sa libération conditionnelle, mais le parquet a fait appel de la décision et la France s'est retrouvée sous la pression

croissante des Etats-Unis et d'Israël pour bloquer sa libération.

 

La France annule la décision de libérer Georges Ibrahim Abdallah (vidéo)

 

Joseph Abdallah réagit à la décision de la Cour de Cassation cet après-midi devant l'Ambassade de France à Beyrouth (capture d'écran de la vidéo ci-dessous)


"Nous ne pensons pas qu'il doive être libéré et nous poursuivons nos consultations avec le gouvernement français à ce sujet," avait déclaré en janvier dernier la porte-parole du département d'Etat Victoria Nulan. "Nous sommes très préoccupés qu'il puisse revenir au champ de bataille."

Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a refusé de signer l'ordre d'extradition d'Abdallah le matin de sa libération anticipée, en janvier, provoquant des protestations et des sit-ins devant les centres culturels français dans le pays.

Abdallah a été condamné à la prison à perpétuité sur une présomption d'implication dans l'assassinat de deux diplomates, l'aide de camp d'un militaire américain et un Israélien en 1982. Le tribunal n'ayant pu présenter des preuves concrètes contre lui, il avait été emprisonné pour faux-passeport.

La cour de cassation de France, la plus haute cour d'appel, a statué contre sa libération sur la base que l'extradition d'Abdallah ne permettrait pas une période de liberté conditionnelle d'un an. Son expulsion du pays était une condition nécessaire à sa libération.

Le document qui détaille les délibérations et les décisions de la cour ne font aucune référence au crime en question.

Mais les militants libanais disent qu'il y a encore un espoir, et attendent l'audience du 11 avril du Tribunal d'application des peines où ils espèrent contrer l'appel. Il est cependant difficile de savoir si la décision de jeudi peut être contestée.

"Une affaire comme celle-ci ne peut être contestée sur la base des sources juridiques françaises," a dit à Al-Akhbar Joseph Abdallah, frère du prisonnier.

Des dizaines de militants se sont rassemblés devant l'ambassade de France à Beyrouth pour protester contre la décision, poursuivant des mois de sit-ins pour exiger la libération d'Abdallah.

 

Par Al Akhbar

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 20:08

Pour consulter le blog : linter.over-blog.com


 

ON N'EN EST PAS A UNE DECISION NEGATIVE DE PLUS,MAIS BIEN A UN AUTRE DEGRE DANS LES DECISIONS CONTRE UN MILITANT POLITIQUE! LA CASSATION D'UNE DECISION DE LIBERATION! LA LIBERTE BRADEE SOUS DES PRETEXTES JURIDIQUES. QUAND IL NE RESTE AU POUVOIR PLUS QUE DES ARGUTIES JUDICIAIRES POUR MAINTENIR CE MILITANT EN PRISON!

Que dit cette décision: que la cour n'avait pas le droit de prononcer une libération conditionnelle. Qu'elle aurait dû d'abord décider d'une semi-liberté ou placement sous surveillance électronique. (Comme cela a été le cas pour les militants d'Action directe par exemple). Elle ajoute que cette décision vaut aussi pour un étranger quand il n'y a pas de mesure d'éloignement du territoire de prononcée durant le procès.

Situation ubuesque!
Le fait qu'au moment du jugement, il n'y ait pas eu de double peine, pas de décision d'éloignement, fait qu'aujourd'hui, il est maintenu en prison alors même qu'il devait être expulsé vers le Liban selon la décision de libération conditionnelle.

Situation invraisemblable!
A qui veut-on faire croire que la cour n'ait pas connu ce point fondamental de la procédure?
Et si, chose que nous ne croyons pas, c'était le cas, est-ce au militant de porter les conséquences d'une erreur de procédure?

En fait, il est bien plus certain que la solution imaginée, se soit heurtée au refus des politiques, sous les pressions américaines en particulier.
Et il est clair que le combat pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah prend un nouveau tournant. Il faut que nous en soyons conscient!

 

Partager cet article
Repost0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2