Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 19:03

Pour consulter lebog: linter.over-blog.com

A lire sur liberonsgeorges

libérez georges abdallah
Le 19 janvier 2013, à l'initiative du CLGIA, un rassemblement pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah, s'est achevé, non loin du ministère de l'intérieur, par l'interpellation de 44 manifestants.

L'un d'entre eux, membre de notre Collectif, a été isolé et gardé à vue pendant 18 heures. Il comparaîtra le 5 avril à 13h30 au tribunal de grande instance de Paris, au motif d'être prétendument l'"organisateur d'une manifestation non déclarée".

Alors que le gouvernement français multiplie les reports, appels et recours en cassation dans le but de bloquer la libération de Georges Abdallah, la justice s'en prend désormais aux militants du Collectif de soutien.

L'audience du 5 avril est une manœuvre supplémentaire d'intimidation contre tous ceux, de plus en plus nombreux, qui se mobilisent pour la libération immédiate de Georges Abdallah. Elle n'entamera pas notre détermination.

Venez nombreux exprimer votre soutien à notre camarade,

vendredi 5 avril à 13h30
au TGI de Paris, 10e chambre
(métro Cité ou Châtelet)

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)

Partager cet article
Repost0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 20:46

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

A lire sur le site liberonsgeorges

th-copie-2.jpeg

 

Georges Abdallah attend toujours, dans sa prison de Lannemezan, la signature de l'arrêté d'expulsion que M. Valls refuse de donner depuis le 21 novembre !

Pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah, détenu dans les prisons françaises depuis 29 ans :

 

Rappel du rendez-vous parisien : 


 mardi 19 mars, à 18h30, place Vendôme, devant le ministère de la justice.

 

 Initiative bordelaise :

2013-6456.jpg   DSC00611--1-.JPG   DSC04908.jpg

cliquer sur les photos pour agrandir


Hier, 16 mars 2013, le président de la République a été "accueilli" à Bordeaux, par le comité de soutien à Georges Ibrahim Abdallah, lors de l'inauguration du pont Jacques Chaban-Delmas. Vidéo.


 Initiative du collectif "Bassin minier" dans le Pas-de-Calais :


afficheabdallahday

cliquer sur l'image pour l'agrandir


Initiative paloise : rassemblement mardi 19 mars à 18h30 devant la Préfecture de Pau. Lire l'appel.


"Au nom de l'État de droit, il faut libérer Georges Ibrahim Abdallah !".


Michelle DEMESSINE, sénatrice du Nord, écrit à Manuel Valls :


Monsieur le Ministre,

Le 10 janvier 2013, la justice a accepté la neuvième demande de mise en liberté de Monsieur Georges Ibrahim Abdallah, assortie d’une expulsion vers le Liban.
Membre du Front populaire de libération de la Palestine durant les années de guerre au Liban, c’est, après 29 années d’emprisonnement, l’un des plus anciens détenus de notre pays alors qu’il est libérable depuis près de 14 ans.
A ce jour, il ne manque que votre signature pour rendre la liberté́ à cet homme.
Au nom des règles élémentaires de la justice et du respect de l’Etat de droit, je vous prie donc, Monsieur le Ministre, de bien vouloir signer les documents lui permettant de retrouver sa liberté.
Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.


Michelle Demessine,
Sénatrice du Nord

jusquobout

Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 20:33

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

rassemblement_stuttgart.png

arton939-7a727.jpgAffiche7.jpgINVITATION-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 20:22

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

Les camarades de Coup pour Coup 31 sont de toutes les mobilisations pour Georges Ibrahim Abdallah depuis plusieurs années. Ils ont publié l'articlesuivant permettant de suivre en photos la mobilisation du 27 février.

 


Hier a eu lieu une journée internationale en soutien à Georges Ibrahim Abdallah victime d'un acharnement politique et juridique de la part de l'Etat français.


A Toulouse, une cinquantaine de personnes se sont réunies métro Jean-Jaurès pour exiger sa libération à l'appel de différentes organisations, dont notre collectif Coup Pour Coup 31.


Déclaration du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah : ICI


La dépêche AFP de la journée : ICI


Voir ci-dessous des photos des différents rassemblements et évènements (liste mise à jour au fur et à mesure que nous recevrons les infos) : 

 

Toulouse :

GIA-Toulouse.jpg

Paris :
Devant les locaux du PS

GIA-Paris-PS.jpg

Place Saint Michel 

GIA-Paris-Saint-Michel.jpg

Montpellier :

GIA-Perpignan.jpg
Perpignan :
GIA-Perpignan-copie-1.jpg 

Bordeaux :

GIA-Bordeaux.jpg
Pau :
GIA-Pau.jpg
Lens :

GIA-Lens.jpg

Bayonne :
GIA-Bayonne.jpg 

Limoges :

GIA-Limoges.jpg

Allemagne (Stuttgart) :

GIA-Stuttgart.jpg
Allemagne (Hambourg) :
GIA-Hambourg.jpg 
Allemagne (Berlin) :
GIA-Berlin.jpg 

Suisse (Zurick) :

GIA-Zurick.jpg

Irlande (Dublin) :

GIA-Irlande.jpg

Jordanie :

GIA-Jordanie.jpg
Grèce (Athènes) :
GIA-Athenes.jpg
Liban (Saïda) :
GIA-Liban-Saida.jpg
Liban (Baalbeck) :
GIA-Liban-Balbeek.jpg
Suède (Malmo) :
GIA-Suede.jpg
Italie (Milan) :
GIA-Italie.jpg
 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 20:11

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

INVITATION.jpg

Le 4 décembre 2012, à l'heure de l'inauguration du Louvre-Lens en présence de François Hollande, chef de l'Etat français, la social-démocratie invitait la  population minière à s'approprier le musée...
Le Collectif "Bassin minier" pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah a décidé de la prendre au mot...
Bien fraternellement
Le Peuple des Corons
* L'accès au tableau évoquant les "Trois Glorieuses" de juillet 1930 d'Eugène Delacroix situé dans la "Galerie du temps" est gratuit...

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 23:00

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

image lib ration georges ibrahim abdallah copie

 

Georges Abdallah ainsi qu'une dizaine de co-détenus de la Centrale de Lannemezan, dont plusieurs Basques, observe aujourd'hui une grève de la faim pour dénoncer les conditions barbares de détention dans les prisons sionistes, qui ont conduit à la mort d'Arafat Jaradat des suites de tortures.


Agé de 30 ans ce Palestinien a été arrêté la semaine passée, sur l’accusation d’avoir lancé des pierres qui auraient blessé un colon israélien en Cisjordanie occupée.


Deux poids, deux mesures : au Sud de Naplouse, le matin du 23 février, des colons venus attaquer les maisons palestiniennes ont tiré sur les Palestiniens venus défendre leur village. Un homme est entre la vie et la mort, et un adolescent a perdu un oeil. 


Ce dimanche, des milliers de Palestiniens ont protesté contre la mort de Jaradat, à travers la Cisjordanie et Gaza. 


Vendredi 22 février, des centaines de Palestiniens se sont rassemblés dans de nombreuses villes et villages, pour exprimer leur soutien aux prisonniers en grève de la faim, Samer Issawi, Ayman Sharawna, Tareq Qa'adan, Jaafar Azzedine et Fadi Washha. Un affrontement avec les soldat de l'occupation a duré plusieurs heures.


Lire un message de Samer Issawi à son 213e jour de grève.


Selon Addameer, il y a aujourd’hui 4743 prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes et les centres de détention.

Partager cet article
Repost0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 10:43

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

affiche-GIA-Paris.jpg

Mercredi 27 février 2013 :

Journée internationale pour exiger la libération de Georges Abdallah. 

 

Lire l'appel parisien du CLGIA

 

Premiers signataires de l'appel

 

AMDH/Paris-IdF (Association marocaine pour les droits humains), ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France), CAPJPO-Euro Palestine, Enfants de Palestine, Inter-co (Inter-collectif de solidarité  avec les luttes des peuples du monde arabe), Linter (linter.over-blog.com), NPA (Nouveau parti anti-capitaliste), OCML-VP (Organisation communiste marxiste léniniste - Voie Prolétarienne) PCmF (Parti communiste maoïste de France), PIR (Parti des indigènes de la République), ROCml-JCML (Rassemblement organisé de la jeunesse communiste marxiste-léniniste), SSE-CNT 31 (Santé social éducation - CNT 31)...

 

Autres initiatives pour le 27 février :


- Paris : à l'appel du Secours rouge international devant le siège du PS à 18h30. Lire ici.

- Bordeaux : deux rassemblements devant le Tribunal de grande instance, à 12h et à 18h30. Lire ici.

- Toulouse : à l'appel du comité Coup Pour Coup, rassemblement allée Franklin Roosevelt à 18h30. Lire ici.

Limoges : à l'appel de OCML-Voie Prolétarienne et de Limousin Palestine, rassemblement à 18h30 devant la Préfecture, place Stalingrad. Lire ici.

- Bayonne : rassemblement à 18h devant la mairie, à l'appel du Secours rouge international. Lire le communiqué et le tract.

- Pau : rassemblement devant la Préfecture à partir de 18h. Lire le tract.

- Suède : un nouveau groupe de soutien à la libération de Georges Abdallah vient de se créer. Le 27 février sera leur première initiative.

- Allemagne : rassemblement à Stuttgart. Voir l'affiche de l'appel.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 20:39

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

Ce matin sur France-Culture, un invité "Marc Trévidic. Tout à la fin de la deuxième partie de l'émission, une question du "journaliste" Marc Voinchet sur Georges Ibrahim Abdallah. Vive l'information!!

 

A écouter

    http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins-2eme-partie-l-invite-des-matins-2eme-partie-2013-01-21


Et à lire

En voici une première retranscription.

 

Marc Voinchet: Je vous dis tout ça, parce que lundi prochain, à priori, à moins que cela soit encore retardé, le 28 janvier, il y a deux actualités liées au terrorisme. On devrait apprendre la décision du tribunal d’application des peines de libérer l’ancien activiste libanais Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré depuis 28 ans pour complicité d’assassinat de deux diplomates en 82. Et puis il y aura aussi l'ouverture préliminaire de Guantanamo. Georges Ibrahim Abdallah libéré dans cette période ?

 

Marc Trévidic: GIA pour les intimes. Ca fait longtemps qu'on en parle, de libération.

 

M.C. : Qui serait accueilli en héros au Liban?

 

Oui bien sûr et d’ailleurs, il y en a plein de chefs terroristes au Liban qui sont considérés comme des héros. Moi, j’en connais quelques-uns qui ont des rapports avec des dossiers que j’instruis, vous voyez, et qui ont pignon sur rue, voire piscine sur cour.

 

M.V. Mais c’est vraiment le moment de le libérer ?

 

Marc Trévidic: Mais si vous voulez, cela fait des années qu’on en parle. A chaque fois que son dossier arrive, bon il y a une intervention des Américains, que je comprends très bien, et parfois très véhémente d'ailleurs en disant ... bon ... voilà ...

 

Au bout d’un moment vu la peine qu’il a faite, c’est vrai qu’il y aurait une certaine logique. Ma seule inquiétude avec GIA, c’est que je sais parce que j’ai eu à l’entendre dans un dossier qu’il a exactement le même genre d'opinion qu’au début, qu'en rentrant en prison. De ce point de vue, il n’a pas changé d’un iota. C'est le problème de la prison.

 

M. V. : Ce que vous dites c’est inquiétant, c’est que au fond Georges Ibrahim Abdallah, arrêté par, à l'époque, le juge Boulouque, avait dit au juge Boulouque, ce qui est le principe du terrorisme, que sa famille paierait un jour très cher cette arrestation-là. S'il ressort, et que vous dites qu’il a gardé les mêmes idées, c’est pas très...

 

Non, non il ne faut quand même pas exagérer ça. Les menaces, les menaces, bon, il y a des gens qui professent des menaces, j’en ai connu, c’est des paroles. Faut pas rêver. Le temps a passé aussi de ce point de vue là.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 17:47

  Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

Rappelons à tous nos visiteurs  cette date plus qu'importante cette semaine



A lire, à voir, à écouter, le point des actions 2012 et début 2013

 

http://liberonsgeorges.over-blog.com/article-pour-georges-abdallah-en-2013-comme-en-2012-la-lutte-continue-114045397.html


Un message de Gaza de la  Mission Bienvenue en Palestine

Solidarité Gaza, solidarité Abdallah.

handalaGA

 

La mission "Bienvenue en Palestine", organisée par la CAPJPO-EuroPalestine, après avoir honoré Georges Abdallah lors d'un meeting au Caire le 26 décembre 2012, n'a pas oublié de rendre hommage à notre camarade, arrivée sur place à Gaza.


De la plage de Gaza, les militants témoignent de leur soutien :


Cliquez sur l'image pour voir la vidéo.


Manifestation en Belgique

 

En novembre dernier, le tribunal d’application des peines de Paris a décidé de libérer le prisonnier libanais incarcérés depuis plus de 28 ans. Le parquet avait immédiatement fait appel, et c’est ce jeudi 10 janvier qu’un tribunal décidera finalement de l’éventuelle libération de Georges Ibrahim Abdallah. Cela fait plus de dix ans que le Secours Rouge fait campagne pour la libération de ce communiste dont les convictions politiques et l’engagement solidaire aux côtés des peuples en lutte sont intacts.

 

Rassemblement ce mardi 8 janvier, de 17h à 18h devant la résidence de l’ambassadeur de France, 41 bd du Régent, métro Art-Loi.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:00

Pour consulter le blog:linter.over-blog.com

 

La réunion d'information à Jolie Môme a réuni de nombreuses personnes. Cette déclaration a été lue.


Déclaration de Georges Abdallah - 15 décembre 2012.

image lib ration georges ibrahim abdallah copie

 

Cher«e»s Camarades, Cher«e»s ami«e»s,


Les années de captivité sont par nature très longues et dures à supporter, alors que dire quand on s’approche de la fin de la troisième décennie derrière ces abominables murs ! Certainement, on peut affirmer sans détour que « LA LUTTE CONTINUE…». Bien entendu camarades, après toutes ces longues années de captivité, vous savoir toujours là à mes côtés dans la pluralité de votre engagement, me remplit de force et de détermination.

Force est de constater, Camarades, que votre mobilisation solidaire n’a jamais faibli tout au long de ces années. Elle s’est affirmée à maintes reprises comme arme absolument indispensable face à l’enfermement et contre toute forme de capitulation et de reniement. Sur le terrain des luttes en cours, cette mobilisation solidaire a fini par s’imposer, Camarades, à travers les diverses initiatives, tout particulièrement au Liban ; en dépit de la complexité de la situation là-bas, elle touche désormais une partie non négligeable des protagonistes de la lutte et des forces vives du pays.

Camarades, comme vous le savez, en dépit de ces 28 années de captivité, le parquet a interjeté appel de la décision du tribunal d’application des peines. Neuf années après Perben, Madame Taubira, garde des sceaux, laisse peu de place pour la nuance quand il s’agit des prétentions de l’Oncle Sam.

Elle a réagi de la même façon que Perben. C’est vraiment triste de se trouver aussi docile que Perben… Quand il s’agit des desiderata du Département d'État, on s’embarrasse apparemment assez peu du bavardage concernant l’indépendance de ladite justice bourgeoise…

On aurait pu s’attendre à une autre attitude plus digne…neuf années après Perben ; mais hélas, les faits sont là, têtus comme d’habitude…

Dans quelques jours Camarades, on verra la décision de la cour d’appel de Paris quant à cet appel du Parquet.

Comme vous voyez Camarades, la crise globale du système ne cesse de s’approfondir et la situation des masses populaires ne cesse à son tour d’empirer aussi bien ici, dans les centres impérialistes que là-bas, chez nous, dans les périphéries du système… Précarisation, chômage et guerres s’offrent au quotidien comme banales réalités et unique horizon. Les tenants du système mondialisé à son stade avancé, ne cherchent même plus à cacher ou camoufler…

Cette situation ne peut dorénavant que susciter la mobilisation et la combativité des masses populaires et attiser toujours plus, révoltes et protestations à l’échelle planétaire…

Camarades, de l’autre côté de la Méditerranée, les régimes bourgeois en place vacillent et commencent à s’écrouler les uns après les autres. Bien entendu, le changement prendra du temps et puis certainement, il y aura des soubresauts ici et là. Seulement la direction du vent est déjà bien tracée.

Camarades, ce qui se passe ces jours-ci en Égypte est très éclairant quant à la disponibilité des masses populaires face à l’arrogance des tenants du pouvoir… Les prochains jours, les prochaines semaines prouveront que « Oum El Dounya » est en phase de prendre son destin en main… Le chemin à parcourir est encore long, mais toutes les prémisses de la longue marche sont déjà en vue…Toute notre solidarité va au mouvement de l’opposition égyptienne.

Certainement Camarades, c’est toujours en assumant la solidarité avec les luttes des masses populaires que l’on apporte la solidarité la plus significative aux prisonniers révolutionnaires.


À bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et leurs complices réactionnaires arabes !

Honneur aux martyrs et aux peuples en luttes !

Ensemble camarades nous vaincrons et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons.

À vous tous, Camarades, mes plus chaleureuses salutations révolutionnaires.


Votre Camarade, Georges Ibrahim Abdallah

Vendredi 14 décembre 2012

Partager cet article
Repost0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2