Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 15:43

Pour consulter le blog: linter;over-blog.com


Une superbe action contre la dénomination d'une esplanade parisienne du nom de Ben Gourion

  Les articles sont à lire sur le site de la CCIPPP


En face d'un musée controversé, bâti sur les pas de la colonisation, une magnifique esplanade, maintenant dédiée au plus celébre colonialiste du plus colonialiste des Etats.


Une belle esplanade, oh pas une petite place dans un petit coin discret, non un vaste espace propret et moderne dans un des quartiers les plus visités et les plus huppés de la capitale.


On ne pouvait pas faire moins pour célébrer ce grand fondateur - "sans doute l'artisan le plus efficace de la création de cet Etat" dixit Delanoe - d'un Etat occidental créé de toutes pièces, aux ordres du capitalisme, meilleur allié des Etats-Unis, et qui depuis 50 ans non seulement occupe, opprime un peuple, mais le fait en toute impunité, soutenu sans faille par les pays occidentaux et sans faille aussi par les représentants de la social-démocratie.


Delanoë, Maire de Paris, revendique cette inauguration - le contraire eût étonné, et s'il éprouve le besoin de souligner qu'il ne s'excuse pas, c'est qu'il sait qu'il y a matière à s'excuser -. Il revendique le droit à l'existence d'Israel et donc l'expulsion des populations, l'occupation des territoires, les innombrables guerres et l'étranglement croissant des Palestiniens.'

 

Colonialisme, ou plutôt capitalisme, quand tu nous tiens!

 

* A lire sur mille babords : un aspect sinistrement positif de la colonisation


Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le président israélien Shimon Pérès et Rachida Dati, maire du 7è arrondissement de la capitale ont inauguré l'esplanade le 15 avril 2010.
JPEG - 21 ko

 

A voir sur le site de la CCIPPP

 


La Palestine s’invite à l’inauguration de l’esplanade Ben Gourion :
actions menées dans le cadre de la campagne BDS

CCIPPP
publié le jeudi 15 avril 2010.


ACTIONS contre Ben Gourion from chris den hond on Vimeo.



Bonjour,

A l’instant même où l’inauguration se déroulait, un drapeau palestinien a été déroulé tout en hauteur de l`Arc de Triomphe !!!

Des journalistes racontent combien c’était beau et impressionnant.

JPEG - 21 ko
Au même moment que le Paris officiel inaugurait l’esplanade Ben Gourion, le Paris populaire a fait flotter, pour quelques minutes, le drapeau palestinien au-dessus de l’arc de Triomphe. (Photo/AFP - Paris, Le jeudi, 15 avril 2010)

Dans le même temps, un autre groupe fonçait vers le lieu de l`inauguration, via un bateau mouche sur la Seine !!!

Énorme moment de panique pour ces messieurs-dames, et pour la police.

D`après des journalistes, les policiers avaient sécurise la Tour Eiffel et n`avaient pas du tout pensé à l`Arc de Triomphe,

encore moins à la Seine !!

 

La correspondante de yadiot ahronot, ultra vexée, disait à ses collègues qu`il ne manquerait

à ces protestataires que de descendre du ciel !

- Un coup réussi à 100% avec la présence de journalistes dont l`AFP et la BBC,

et filmé par nos soins. Nous aurons les photos et le film sous peu.

- nous attendons la relaxe de nos camarades pour avoir un compte-rendu plus détaillé, i

ls sont 41 à avoir été arrête-e-s dans les préfectures du 11è et du 16è.

En attendant nos images, voici celle du triste spectacle voulu par ce maire qui "assume"comme il l’a déclaré dans son intervention.


 

Notre réponse doit être une campagne déterminée visant à obtenir que cette esplanade soit rebaptisée.

Signez et faites signer la pétition sur http://www.urgence-gaza.net pour que soyons des dizaines de milliers à exprimer notre refus !

La CCIPPP

Lire aussi : "L’hommage parisien à Ben Gourion passe mal" , extrait d’un article de Nahla Chahal (Al Hayat, via Courrier International) :

  http://www.protection-palestine.org/spip.php ?article8669


CCIPPP
   


 



L'hommage parisien à Ben Gourion mis à mal

Plusieurs manifestants gardés à vue


Des jeunes militants solidaires du peuple palestinien, dont des membres du NPA, de la CNT, d', de Génération Palestine, de la GUPS et de la coordination interfacs Palestine, ont réussi aujourd'hui à fortement perturber les festivités officielles de l'inauguration de la promenade Ben Gourion. 

Malgré un dispositif policier important, un groupe embarqué sur un bateau-mouche a atteint le lieu de la cérémonie qui se déroulait ce jeudi à 10h45 en présence du Maire de Paris Bertrand Delanoë, de Rachida Dati, Maire du 7ème, et de Shimon Pérès, le président israélien. Plus de 40 militants, munis de drapeaux palestiniens, de fumigènes et de cornes de brume, ont déroulé une banderole « Ben Gourion, Pérès, criminels, Delanoë collabo ». Semant le trouble parmi le gratin de la collaboration avec Israël, leur protestation non-violente faisait écho aux centaines de manifestants rassemblés au Pont de l'Alma.
Au même moment, l'Arc de Triomphe a été recouvert d'un drapeau palestinien géant.

Les militants de ces deux actions ont été interpellés par les forces de l'ordre. Cinq d'entre eux ont été placés en garde à vue suite aux accusations fallacieuses de la responsable du bateau. Nous exigeons leur libération immédiate et appellons tous les sympathisants à nous rejoindre devant le commissariat du 11ème arrondissement.

 
Rassemblement jeudi 15 avril, 18h, Commissariat du 11ème arrondissement, Métro VoltaireEuropalestine
Passage Charles Dallery
 
Contact : Julien 0616422787, Abdellatif 0629788687
http://www.urgence-gaza.net pour signer la pétition.

Message de la CCIPPP:
Bonjour, 

A l`instant même où l'inauguration se déroulait, un drapeau palestinien a été déroulé tout en hauteur de l`arc de triomple!!! Des journalistes racontent combien c`était beau et impressionnant. Dans le même temps, un autre groupe fonçait vers le lieu de l`inauguartion, via un bateau mouche dans la seine!!! Énorme moment de panique pour ces messieurs-dames, et pour la police. D`après des journalistes, les policiers avaient securisé la tour eiffel et n`avaient pas du tout pensé à l`arc de triomphe, encore moins à la seine!! La correspondante de yadiot ahronot, ultra vexée, disait à ses collegues qu`il ne manquerait à ces protestataires que de descendre du ciel!

- Un coup réussi à 100% avec la présence de journalistes dont l`AFP et la BBC, et filmé par nos soins. Nous aurons les photos et le film sous peu. 

- nous attendons la relaxe de nos camarades pour avoir un cr plus détaillé, ils sont 41 à avoir été arrété-e-s dans les préfectures du 11è et du 16è, dont des militant-e-s de GP, du NPA et de la ccippp, et d`autres orgas surement.

En attendant nos images, voici celle du triste spectacle voulu par ce maire qui "assume" comme il l'a déclaré dans son intervention. 

Notre réponse doit être une campagne déterminée visant à obtenir que cette esplanade soit rebaptisée.

Signez et faites signer la pétition sur http://www.urgence-gaza.net pour que soyons des dizaines de milliers à exprimer notre refus!

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le président israélien Shimon Pérès et Rachida Dati, maire du 7è arrondissement de la capitale ont inauguré l'esplanade le 15 avril 2010.
Partager cet article
Repost0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 16:34

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 


Où sont passées les promesses d’aide et d’accueil du gouvernement français ?

Depuis 3 mois, Haïtiens et associations se mobilisent pour que la situation des Haïtiens de France soit traitée de façon exceptionnelle par le gouvernement français. Plus de 50 associations et collectifs, plus de 3 250 personnes ont signé l'Appel de Cayenne. Cet appel a été remis par les jeunes Haïtiens de Guyane à la délégation présidentielle à l'occasion de la visite de M Sarkozy en Guyane le 18 février 2010. Les Haïtiens n'ont toujours pas reçu de réponse.


Un rassemblement de soutien aux Haïtiens a lieu ce samedi 10 avril à 15h à l'Hôtel de Ville de Paris. L'Appel de Cayenne est à nouveau envoyé au Gouvernement Français. Les promesses doivent être tenues, les Haïtiens de France ont le droit de vivre dignement en France avec leur famille.


en ligne : http://resf.info/P1424
contact : Marc Grossouvre, RESF Guyane, 0694 26 03 01, resf.guyane@yahoo.fr

Texte de l'appel et principaux signataires :


A la suite du séisme qui a eu lieu en Haïti, la communauté haïtienne de France et en particulier de Guyane se trouve dans une situation catastrophique. Les Haïtiens ne sont plus en mesure de prouver leur état-civil et n'ont aucun espoir de satisfaire aux exigences en vigueur pour leur régularisation. Face à cette situation humanitaire dramatique, nous demandons au Gouvernement Français :


- une régularisation exceptionnelle et durable de tous les Haïtiens présents sur le territoire français,
- le regroupement familial exceptionnel pour les proches, tout particulièrement enfants et personnes âgées en danger en Haïti alors qu'ils ont de la
famille sur le territoire français,
- des mesures spécifiques pour la prise en charge des enfants de Guyane devenus orphelins,
- l'abandon des exigences administratives en matière d'état-civil devenues impossibles à satisfaire,
- des moyens supplémentaires humains et financiers pour gérer la situation à la Préfecture de la Guyane.

La Guyane a déjà su accueillir les Martiniquais victimes de La Montagne Pelée et les Hmongs par exemple. Nous demandons maintenant, avec le soutien de l'Union Européenne, un plan de développement pour la Guyane, intégrant la communauté haïtienne et incluant l'éducation, la formation, le logement, la santé et le travail.
A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Rédacteurs et premiers signataires :
Collectif pour Haïti en Guyane
Association de Soutien aux Familles des Malades et de Formation (ASFMF)
Association Aide, Insertion, Développement, Education (AIDE)
Réseau Education Sans Frontières en Guyane (RESF Guyane)
SUD Education Guyane
Ligue des Droits de l'Homme, Section de Cayenne
La CIMADE
Alternative Libertaire

Collectifs signataires :
Collectif Migrants Outre-Mer (MOM) :
-Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE)
-AIDES
-Association Nationale d’Assistance aux Frontières pour les Etrangers (Anafé)
-Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD)
-Collectif Haïti de France
-Comité Médical pour les Exilés (COMEDE)
-Les Avocats pour le Droit d’Asile (Elena)
-Ligue des Droits de l'Homme
-Médecins du Monde
-Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
-Secours catholique / Caritas France
Collectif Contre le Racisme et les Idées d'Extrême Droite
Collectif de Défense des Droits et Libertés des Etrangers (Besançon)
Collectif Haïti des Association de Midi-Pyrénées (CHAMP)
Collectif Solidarité Migrants Oise / Association "Solidarité Migrants de Beauvais"
Comité Amérique Latine de Caen
Comité de Soutien Récollets-Louis Michel-Palissy
Comité de Vigilance de l'Yonne
Fédération des Associations Ultramarines de Midi-Pyrénées (FAU)
PAFHA Plateforme d'Associations Franco-Haïtiennes
Réseau Education Sans Frontières (RESF)

Associations signataires :
AFRICA PAX Association Abraysie Ouverte (collectif de soutien aux sans-papiers de l'agglomération d'Orléans)
Association Constellation Association Kiskeya (pour les échanges Haïti Guyane)
Association des locataires de la résidence Maya
Association des Travailleurs Maghrébins de France
Association Femmes de la Terre
AHSR
Association Mamanthé (pour la promotion de la culture créole en région PACA)
Association Thiaisienne d'Information et d'Aide aux Citoyens (ATIAC)
Association Timoun Restavek-Belbeuf
ATTAC FRANCE
Compagnie La Poursuite
Chrétiens & Sida (national, Bordeaux, Vaucluse, Quimper, Grenoble)
Club Pétanque de Matoury
Fédération de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (FASTI)
Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés
France Amérique Latine
Groupe d'Information et de Soutien des Immigrés (GISTI)
Ligue des Droits de l'Homme Section Meudon, Sèvres, Clamart
Servfice Diocésain de la Coopération Missionnaire de Montauban
Tjenbé Rèd (Fédération de Lutte Contre Les Racismes, Les Homophobies & Le Sida)
UD CLCV Guyane
Union des Familles Laïques de Taverny (UFAL-Taverny)
Vigilance et Initiatives Syndicales et Antifascistes (VISA)

Partis politiques signataires :
Les Verts Guyane
Les Alternatifs
Parti Communiste Français

Syndicats signataires :
Section académique SNUEP-FSU Guyane
Fédération CGT de l'Education, de la Recherche et de la Culture (FERC-CGT) (Richard Béraud, Secrétaire Général)
Fédération SUD Education
SUD Education Haute-Loire, Lorraine
Union Syndicale SOLIDAIRES 37

Autres signataires remarquables, élus :
Mona Achache, Réalisatrice, Actrice
Nicolas Bacchus, Chanteur
Auto Ecole Balata 2000
Pierre-Alain Baud, Directeur Artistique
Mme Francine BAVAY, Vice-présidente du Conseil Régional d'Ile de France
Joëlle Baumerder, directrice de la Maison du Livre, Bruxelles
Denise Bernhardt, Sociétaire des Poètes Français
Délou Bouvier, Magistrate (Cour de Cassation), Syndicat de la Magistrature (représentante du syndicat à la Coalition Française pour la Cour Pénale
Internationale)
Dr Thiédel CAMARA, anthropologue, Président-fondateur de l'association Dunia solidarité internationale)
Sophie Desoulières, Ethnologue
Gille Elie dit Cosaque, Réalisateur
Catherine Gégout, Ancienne Conseillère Municipale de Paris
Brigitte Gyr, écrivain
Marianne Herblot, Conseillère Municipale, Aghione, Corse
René Kérhousse, Avocat
Jean-Patrick Lebel, Cinéaste
Pierre Mansat, Adjoint au Maire de Paris
Elisa Martin, Conseillère Régionale Rhône-Alpes, Parti de Gauche
Philippe Martin, Conseiller Municipal, Lesparre-Médoc, 33340
Philippe Ménard, Guyane Ecologie
Dominique Monget-Sarrail, Avocate
Emmanuelle Passerieux-Gibert, Editrice
Dr André Pasternac, cardiologue
Jean PEYRAFITE, Sénateur Honoraire, ancien maire de Luchon
Pierre Rousselot, Adjoint au Maire, Vandoeuvre lès Nancy, 54500
Père Daniel Roussière, ancien secrétaire Commission Justice et Paix des Gonaïves
Christophe Ruggia, cinéaste
Claire Simon, cinéaste
Danièle Simonnet, Conseillère de Paris, Parti de Gauche
Jacques Villard, Conseiller Municipal, Faugères, 34600

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 22:11

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

APPEL A LA MOBILISATION DES HAÏTIENS DE FRANCE ET DE LEURS AMIS

TROIS MOIS APRES LE SEISME

 

Où sont passées les promesses d’aide et d’accueil du gouvernement français ?


• De nombreuses familles haïtiennes se voient refuser l’accueil en France de leurs enfants et leurs proches,
• Les reconduites à la frontière ne sont pas supprimées,
• Les régularisations ne sont pas facilitées.


Il est urgent de prendre en compte la situation des Haïtiens en France !
Permettre aux Haïtiens de vivre dans la dignité, leur garantir le droit à une vie familiale normale, avec tous les proches qui le souhaitent, donner à tous le droit aux études, au travail et au séjour :c’est aussi de cette façon que nous aiderons Haïti et ses ressortissants à surmonter l’épreuve sans créer de nouvelles angoisses.


MOBILISONS-NOUS POUR :


• Que soit accordé aux Haïtiens un titre de séjour avec autorisation de travail
• Que soient facilités les rapprochements et le regroupement des familles en France
• Que soient supprimées les exigences irréalisables en matière de documents d’état-civil.

RASSEMBLEMENT
SAMEDI 10 AVRIL 2010 à 15H précises
Place de l’Hôtel de Ville – 75004 Paris
Métro lignes 1 et 11 : arrêt Hôtel de Ville
VENEZ NOMBREUX

 

Liste des premiers signataires de cet appel :
Associations franco-haïtiennes : Plate-forme d’associations franco-haïtiennes (regroupant 50 associations francohaïtiennes), SOS enfants d’Haïti, AMITI, Collectif Haïti de France (regroupant 70 associations franco-haïtiennes), Avec le soutien d'associations de solidarité, de syndicats, de personnalités politiques

Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 20:35
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com


Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives

La condamnation par le tribunal correctionnel de Paris des dix prévenus du CRA de Vincennes, le mercredi 17 mars dernier, à des peines allant jusqu’à trois de prison ferme apparaît comme un acte de représailles et d'intimidation contre ceux parmi les migrants qui osent se battre pour leurs droits et réclamer justice.


Le centre de rétention administrative de Vincennes était le plus grand centre d’enfermement administratif pour migrants en France. Le 21 juin 2008, un retenu tunisien qui avait réclamé en vain des médicaments décède. La mort de Salem Souli a déclenché un mouvement de protestation des retenus du CRA de Vincennes. La révolte du CRA de Vincennes est entrée en résonance avec de multiples mouvements partout en Europe où des femmes et des hommes n'ayant commis aucun délit, enfermés dans des enclos en attente d'être déportés ou contraints à la clandestinité, réclamaient d'être « des humains comme les autres ». La révolte a été soumise à une brutale répression et, le 22 juin un incendie a détruit le centre. L'incendie et la répression policière se sont soldés par de nombreux blessés graves parmi les migrants retenus, par l’arrestation et l’inculpation de dix d'entre-eux.

 

Un mouvement de solidarité s’était alors déclenché pour soutenir le soulèvement des retenus et dénoncer les conditions inhumaines d'enfermement à l’origine de la mort dans des conditions encore troubles du ressortissant tunisien ainsi que les violences policières auxquelles sont soumis quotidiennement les migrants. Une forte mobilisation des mouvements et associations de défense des droits  des étrangers, auquel la FTCR a pris part, a demandé la fermeture des centres de rétention en France et en Europe.   

 

La condamnation par le tribunal correctionnel de Paris des dix prévenus* du CRA de Vincennes, le mercredi 17 mars dernier, à des peines allant jusqu’à trois de prison ferme apparaît comme un acte de représailles et d'intimidation contre ceux parmi les migrants qui osent se battre pour leurs droits et réclamer justice. Pour les avocats « c’est un jugement très politique, qui suit les réquisitions à peu près à la lettre ».

 

La FTCR :

 

 

 

 

 

*Moise Diakité, 3 ans de prison, Ali Diallo, 30 mois dont 6 avec sursis, Mohamed Salah, Nadir Autmani et Mahamadou Dramé, 30 mois dont six mois avec sursis ; 24 mois pour Hani Aschraf ; 12 mois pour Ekma Mouktaré et samir Awadi ; 8 mois pour Hassan Belkader et Adem Bouskurt.

 

 

Pour la FTCR,

Le président Tarek BEN HIBA

Paris 20-3-2010




*Moise Diakité, 3 ans de prison, Ali Diallo, 30 mois dont 6 avec sursis, Mohamed Salah, Nadir Autmani et Mahamadou Dramé, 30 mois dont six mois avec sursis ; 24 mois pour Hani Aschraf ; 12 mois pour Ekma Mouktaré et samir Awadi ; 8 mois pour Hassan Belkader et Adem Bouskurt.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 20:32
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com


http://www.ipetitions.com/petition/manifestebds/

Manifeste BDS

APPEL A RASSEMBLEMENT LE 30 MARS 2010 A 18 H 30 DEVANT LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE :
BOYCOTT DE L'OCCUPANT ISRAÉLIEN !

Chers signataires du Manifeste BDS,

Nous vous remercions chaleureusement de votre détermination et de votre conscience de la gravité des événements.

En moins de trois semaines, nous avons été près de 2000 à dire publiquement, que nous ne nous laissons pas intimider par les menaces liberticides du gouvernement français et de sa ministre de la Justice Madame Michèle Alliot-Marie.

En appelant au boycott de l'occupant israélien des territoires palestiniens, nous assumons notre obligation citoyenne d'assistance à peuple en danger.

Cette démonstration étant faite qu'il y a de nombreux Justes dans toutes les villes de France et dans tous les milieux professionnels, nous clôturons la liste des signataires, et nous vous appelons à aller à la rencontre de ceux qui donnent des ordres iniques aux juges, encourageant de cette manière la colonisation israélienne.

NOUS VOUS APPELONS A UN VASTE RASSEMBLEMENT DEVANT LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE, PLACE VENDÔME, MARDI 30 MARS A 18 H 30

A l'occasion de la Journée de la Terre, symbole de la résistance du peuple palestinien contre l'occupant israélien, à l'heure où les dirigeants israéliens intensifient la colonisation, se livrent à de graves provocations à Jérusalem, et maintiennent le blocus inhumain de Gaza, nous demanderons à Mme Alliot-Marie de nous mettre en examen, comme elle en a fait la promesse aux dirigeants israéliens.

Nous appelons également à des rassemblements devant les Palais de Justice d'autres villes, le même jour.
BOUMEDIENE-THIERY Alima, Sénatrice (Paris)
KIIL-NIELSEN Nicole, Députée européenne (Rennes)
MGR GAILLOT Jacques, Evêque (Paris)
LANGLOIS Bernard, Journaliste (Paris)
LECOUR-GRANDMAISON Olivier, Historien (Paris)
ROSSI Henri, Militant des Droits de l'Homme (Cannes)
BOURGET Jacques-Marie, Journaliste (Paris)
RENOU Xavier, Responsable associatif (Paris)
PONSIN Jean-Claude, Médecin et ancien X (Paris)
AMARA Jean-Claude, Porte-Parole de Droits Devant !
ZEMOR Olivia, Responsable associative (Paris)
FLAMENT Michel, Coordination de l'Appel de Strasbourg (Strasbourg)
DEPLUS Sylvie, Medecin ophtalmologue (Paris)

JENNAR Raoul Marc, Consultant en relations internationales (Mosset, 66)
Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 10:17
Por consulter le blog: linter.over-blog.com

un commentaire vient d'être posté


sur l'article Haïti. "En s’écroulant, Port au Prince (et la région) dévoile au monde sa misère, notre honte à tous.", sur votre blog le blog linter

Extrait du commentaire:

Merci pour cet article.
On a tous mal à Haiti depuis le 12 janvier, mais c'est depuis bien longtemps auparavant que nous autres français aurions dû nous sentir un peu coupables de toute cette misère.
Il faut le dire et le redire.
Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 13:16
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Appel à la marche internationale du 6 Mars 2010 contre l'implantation du comptoir colonial Israélien - la firme AGREXCO, dans le port de Sète
Journée d'action nationale contre Agrexco le 6 mars: Tous à Montpellier et à Sète !
Appel au boycott des produits israéliens - manifeste BDS

UNE JOURNEE QUI S'ANNONCE EXCEPTIONNELLE A VU DU NOMBRE DE MARCHEURS ET PARTICIPANTS MAIS ÉGALEMENT AU VU DES INTERVENANTS DU MEETING...
IL EST ENCORE TEMPS DE VOUS DÉCIDER À VENIR!!
Infos pratiques pour la marche et programme détaillé de la journée !

Communiqué de la Coalition Contre Agrexco 

6 MARS JOURNÉE D’ACTION NATIONALE

POUR LE PORT DE SÈTE,

LE DROIT, L’EMPLOI ET LA RÉGION :

AGREXCO NE PASSERA PAS 

 

UNE MOBILISATION NATIONALE ET EUROPÉENNE CONTRE AGREXCO

Le vaste mouvement de refus d’Agrexco n’est pas limité à sa venue dans le port de Sète  mais il vise l’ensemble des implantations et des productions exportées par cette entreprise dans toute l’Europe.

La coalition contre Agrexco France s’est constituée à la mi-mai 2009. Le 25 juin une manifestation de mille personnes clamait du Conseil régional à la Place de la Comédie sa condamnation des crimes d’Israël à Gaza et son opposition à la venue d’Agrexco à Sète.

Le 10 octobre dans un meeting de 350 personnes en présence d’un des représentants du Comité National BDS palestinien, d’une délégation italienne, d’Ecosse et de Grande-Bretagne se disait la même opposition à la venue d’Agrexco et se mettaient en place les bases d’une coordination européenne. Depuis, une coalition contre Agrexco s’est créée en Italie et une autre en Suisse.

Le 20 novembre nous avons coordonné la première action européenne pour protester contre la décision du Conseil Régional Languedoc-Roussillon d’implanter Agrexco à Sète. Ont eu lieu ce jour là des occupations ou rassemblements devant les Maisons du Languedoc-Roussillon à Milan, Londres et Bruxelles.

Le même 6 mars sera également une journée d’action nationale lancée par nos amis de la campagne  BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) italienne, contre Agrexco. Des actions sont également prévues en Suisse et Belgique…


UNE COALITION RÉGIONALE ET NATIONALE FONDEE SUR DES VALEURS

Les valeurs de justice, d’égalité de respect et de reconnaissance de l’autre qui fondent notre solidarité avec le peuple Palestinien, fondent également notre démarche pour le port de Sète, le Droit, l’Emploi et la Région. C’est à ce titre que leur combat est le nôtre.

La mobilisation contre Agrexco est bien enracinée dans la Région LR qui compte à ce jour huit coalitions (Sète, Carcassonne, Béziers, Narbonne, Perpignan, Alès, Nîmes et  Montpellier) qui toutes ont mené des actions conjointes et décentralisées contre ce projet. Au plan national la Coalition compte aujourd’hui 93 organisations signataires qui se mobilisent pour envoyer des délégations à Montpellier et Sète le 6 mars.

C’est dire l’importance de cette large Coalition dont le ciment sont des valeurs de respect du Droit et son application (Droits humains, Droit international et Droits sociaux), le respect d’un développement économique soucieux de l’écologie (économie d’énergie, technologies et transports moins coûteux et nocifs), et la promotion d’une agriculture régionale à l’abri des appétits des firmes de l’agroalimentaire et du dumping.

Les partis politiques membres de la coalition qui se sont rassemblés sur deux listes « Europe Ecologie LR » et « A gauche, maintenant ! » ont déclaré publiquement leur opposition à la venue d’Agrexco à Sète et se sont engagés à mettre en œuvre cette décision quelle que soit l’issue du second tour des élections régionales.

Vous trouverez ci-après le programme de cette journée en France, pour laquelle nous attendons des bus de Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, etc. Nous sommes en mesure d’annoncer dès à présent la participation de plus de 150 marcheurs au départ de Montpellier à 8h30. Le panel international des intervenants du meeting, deux Palestiniens et un Israélien, ainsi que des représentants nationaux de syndicats et d’associations témoigne de l’ampleur nationale et internationale qu’a prise cette lutte contre l’ensemble des présences d’Agrexco en Europe. Comme l’affirmera notre porte-parole au cours du meeting, cette lutte se poursuivra, quel que soit le résultat des élections, jusqu’à l’aboutissement de notre revendication : Non à Agrexco ici ou ailleurs !

Note ccippp : depuis la parution du communiqué la liste du Parti socialiste 

_______________________________________________________________________

LE BNC PALESTINIENS SOUTIEN LE 6 MARS !

BNC palestinien : Joignez-vous à la journée nationale contre Agrexco le 6 mars 2010 !

Le comité national du BDS (BNC) apporte son plus fort soutien à la journée nationale contre Agrexco/Carmel le 6 mars 2010, lancée par la vaste coalition contre Agrexco française, et salue la coalition pour sa position de principe et sa solidarité très appréciée [1].

Comité National du BDS
lire le communiqué en anglais

traduction en Français

_______________________________________________________________________

La COORDINATION EUROPÉENNE VIA CAMPESINA SOUTIEN LE 6 MARS

La Coordination Européenne Via Campesina apporte son soutien à la journée d’action contre Agrexco du 6 mars menée par les Coalitions contre Agrexco en France, Suisse et Italie.

Comme mentionné dans notre communiqué de presse du 9 novembre 2009, le projet d’implantation de la firme israëlienne Agrexco à Sète (France) afin de développer ses importations de fruits, légumes et fleurs à destination de tous les pays d’Europe du Nord est contraire à tous les valeurs et idées que défend notre organisation.

lire la suite : http://www.eurovia.org/spip.php?article28

linter.over-blog.com
Partager cet article
Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 21:37
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Mobilisation nationale contre Agrexco le 6 mars: Tous à Montpellier et à Sète !

La coalition contre Agrexco (www.coalitioncontreagrexco.com ) appelle à une journée nationale de mobilisation le 6 mars.

(linter : Appel à la marche internationale du 6 Mars 2010 contre l'implantation du comptoir colonial Israélien - la firme AGREXCO, dans le port de Sète)

Ci-dessous les informations pour un bus au départ de Paris.
---------------------------
6 mars agrexco
L
e combat mené par la Coalition contre Agrexco contre l'implantation de l'entreprise israélienne à Sète est un enjeu régional, mais aussi national et européen. C’est un symbole pour la campagne BDS et cette lutte recueille le soutien de nombreuses organisations locales non spécialistes de la Palestine sur d’autres enjeux (emploi, environnement…).


La Campagne BDS France appelle donc à une large mobilisation nationale pour la Marche du 06 mars 2010 de Montpellier à Sète.

Elle met en place un car au départ de Paris le vendredi 5 mars à 21h pour un retour dans la nuit à partir de Sète le samedi 6 mars à 19h30.
 
Les places sont limitées, alors inscrivez-vous avant le 26 février à cette adresse: marcheagrexco@yahoo.fr
Le prix est de 40 euros aller-retour, à payer d’avance pour la réservation du bus
(Pour ceux qui souhaitent rester sur place, des hébergements solidaires sont possibles)

Retrouvez l'appel à la journée de mobilisation sur le site de la Campagne : www.bdsfrance.org
Et relayez l’appel sur vos sites et sur Facebook : http://www.facebook.comevent.php?eid=309980376519&index=1
Le site de la Coalition : www.coalitioncontreagrexco.com
 
Partager cet article
Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 18:19
Pour consulter le blog : linter.over-blog.com

Suite aux articles:

Boycott : la contre-offensive d’Israël et de ses amis
Appel à la marche internationale du 6 Mars 2010 contre l'implantation du comptoir colonial Israélien - la firme AGREXCO, dans le port de Sète

Nous avons reçu le message suivant:
MANIFESTE BDS
Bonjour,
Merci de bien vouloir publier ce Manifeste sur votre site.
Avec mes plus vifs remerciements.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suivant l’exemple de Serge Grossvak, qui s’est adressé au ministre français de la justice après les propos mensongers qu’elle a tenus à un dîner du CRIF, pour lui dire "Moi aussi je participe au boycott des produits israéliens, inculpez-moi !", un manifeste vient d’être lancé et peut être signé par tous ceux qui refusent la criminalisation de cette action salutaire.

Manifeste BDS.
Je m’adresse au gouvernement français et en particulier au Ministre de la Justice, pour les informer que je participe au boycott des produits de l’occupant israélien des territoires palestiniens, et refuse ainsi de me rendre complice des crimes commis par l’Etat d’Israël contre un peuple sans défense, et en violation totale du Droit International dont le droit humanitaire.
Je l’avoue, je participe au boycott des produits de ce pays aujourd’hui guerrier, conquérant et oppresseur, de ce pays abdiquant toute morale.
Je l’avoue, c’est de toute ma voix et de tout mon cœur que je participe à cet acte de résistance, qui est un acte pacifique et raisonné.
J’élève ainsi ma voix contre l’indignité des crimes commis, et la pratique des colonies afin d’amener l’Etat d’Israël à renoncer à la colonisation.
Face à l’inertie des autorités françaises et européennes, qui se refusent à prendre des sanctions à l’encontre d’un Etat qui commet des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, j’estime qu’il est de mon devoir moral de porter assistance à un peuple en danger.
Face à une colonisation qui se poursuit depuis des décennies, en violation de nombreuses résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, face à la construction d’un mur jugé illégal par la Cour de Justice Internationale de la Haye, à l’emprisonnement et à l’assassinat de milliers de femmes d’hommes et d’enfants, je réponds à l’appel lancé par la société civile palestinienne, en participant à la campagne de Boycott, de Désinvestissement et de Sanctions (BDS) visant l’occupant israélien.
Comme pour l’Afrique du Sud du régime d’apartheid, le boycott me semble le seul moyen pacifique de faire respecter les droits de l’homme et le droit international, sans lesquels nous sommes menacés par la loi du plus fort, c’est à dire la barbarie.
Je cesserai de boycotter l’Etat d’Israël et ses produits quand il cessera de boycotter le peuple palestinien, de l’emmurer, de le priver de ses droits fondamentaux, de nourriture, de travail, de libre circulation, et de son droit à l’auto-détermination.
Premiers signataires :
BOUMEDIENE-THIERY Alima, Sénatrice (Paris)
KIIL-NIELSEN Nicole, Députée européenne (Rennes)
MGR GAILLOT Jacques, Evêque (Paris)
LANGLOIS Bernard, Journaliste (Paris)
LECOUR-GRANDMAISON Olivier, Historien (Paris)
ROSSI Henri, Militant des Droits de l’Homme (Cannes)
BOURGET Jacques-Marie, Journaliste (Paris)
RENOU Xavier, Responsable associatif (Paris)
PONSIN Jean-Claude, Médecin et ancien X (Paris)
AMARA Jean-Claude, Porte-Parole de Droits Devant !
ZEMOR Olivia, Responsable associative (Paris)
FLAMENT Michel, Coordination de l’Appel de Strasbourg (Strasbourg)
DEPLUS Sylvie, Medecin ophtalmologue (Paris)
Chacun(e) peut signer et faire connaître ce manifeste sur :
http://www.ipetitions.com/petition/manifestebds

Serge GROSSVAK

Madame la Ministre, je l’avoue.
par Serge GROSSVAK
Madame la Ministre, je l'avoue, Je l'avoue, je boycotte les marchandises d'Israël. Je ne veux pas de ces produits poussés dans le sang et la domination. Ils puent la haine et l'oppression. Je les refuse et je pense à mes parents m'enseignant le martyr nazi. Cette géhenne qui avait dévoré de notre famille. « Plus jamais ça » était la clameur venue du cœur au sortir du malheur. « Plus jamais ça » avaient dit les survivants. Enfant de juifs immigrés, (...) Lire la suite »

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:27
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

6_mars_agrexco.jpg


Au moment où l'État colon d'Israël reconnait l'efficacité des campagnes internationales concernant ses produits, en passant à la contre-attaque et en jouant comme souvent sur l'amalgame antisioniste - antisémite, allant même jusqu'à inventer une campagne  contre les produits cachers,  il trouve des alliés dans l'actuel gouvernement français qui par la voix de sa Garde des Sceaux cherche à criminaliser des actions légitimes, voir le dossier du "Monde Diplomatique" .

Nous allons publier également deux lettres parmi tant d'autres de partisans de ces actions de  boycott émanant de  deux personnalités de confession juive .

Alors que les relations économiques internationales  , menées par le sinistre trio : FMI,  Banque Mondiale et OMC sont basées sur des politiques d'embargos, de refus d'importer  telle ou telle marchandise, de destructions des cultures vivrières,  interdiction de médicaments génériques, vol de l'eau, et autres soi disant "accords " discriminant les peuples du Sud et organisant le pillage organisé, les représentants du gouvernement français - acteurs majeurs de l'exploitation impérialiste de la planète - voudraient donner des leçons de morale à ceux qui dénoncent avec leurs modestes moyens la politique d'éradication d'un peuple par le vol de ses cultures et de son eau, entre autres méthodes purement coloniale.

Nous n'avons pas de leçons à recevoir de ceux qui pratiquent les embargos et affament  à grande échelle les peuples parmi lesquels, avec le peuple palestinien, les peuple cubain, africains et haïtien; pour ne citer que ceux-ci.

C'est pour cette raison que nous appelons  ici à participer à l'appel de la coalition anti-Agrexco à la marche internationale du 6 mars à Sète.

Rappelons car cela n'est pas seulement anecdotique que parmi les initiateurs de l'implantation de la firme israélienne à Sète,  il y a un certain " très catholique" Georges Frèche, qui lui donne dans la discrimination tout azimut..!

D'autres initiatives suivront celle-ci, concerts, projections, rencontres, débats etc, nous les relaierons ...un vrai "printemps Palestinien"
-

A SUIVRE

linter


Liste 93 des organisations signataires au 25/02/10

Liste des membres de la COALITION contre Agrexco (au 25/02/10)

1. AC ! 34 (Agir ensemble contre le Chomage et la précarité)

2. ACEM (Association Citoyenneté Euro Méditerranéenne-Martigues

3. AFD France (Alliance for Freedom and Dignity)

4. AFPS (Association France Palestine Solidarité)

5. A.I.P.P.P. (Association Internationale pour la Préservation du Patrimoine Palestinien- Strasbourg)

6. AL (Alternative Libertaire)

7. ALPG (Agir Local, Penser Global 59)

8. AES (Amis de l’Emancipation Sociale Belfort - 90)

9. AJEA (Association Jeunesse Energie Avignonaise 84)

10. ALTERNATIFS

11. APJ (Les Américains pour la Paix et la Justice, Montpellier)

12. AP-LR (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon)

13. APTI (Association pour la Promotion des Travailleurs Immigrés 30)

14. ASDIPL (assoc de solidarité et soutien au dialogue des hommes de paix d’ Israël, Palestine et Liban)

15. ASSOCIATION ESPRIT LIBRE (Béziers 34)

16. ADOC (Association des Objecteurs de Croissance)

17. ASSOCIATION SALAM (66)

18. ASTI (Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés, 66)

19. ATAF (Association des Travailleurs Algériens en France)

20. ADM (Artisans Du Monde, 30)

21. ATTAC FRANCE

22. ATU (Association Trait d’Union 93)

23. CAPJPO (Europalestine)

24. CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien),

25. CDTM34 (Centre de Documentation Tiers Monde de Montpellier)

26. CIMADE,

27. CIVIMED INITIATIVES ( Strasbourg)

28. CJACP (Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Paix – Strasbourg)

29. CMF (Collectif des Musulmans de France),

30. COMITE BDS (Comité Boycott, Désinvestissement, Sanctions, Montpellier)

31. CCPP (collectif caladois pour le peuple palestinien)

32. COLLECTIF SOLIDARITE PALESTINE AUBENAS (Ardèche méridionale)

33. COLLECTIF PALESTINE LA CIOTAT (13)

34. COLLECTIF PALESTINE (Narbonne),

35. COLLECTIF PALESTINE de Marseille

36. COLLECTIF 66 PAIX ET JUSTICE POUR LA PALESTINE

37. COLLECTIF 69 DE SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN

38. CPP (Collectif pour la Paix en Palestine – Montbeliard - 25)

39. CCPM (Comité contre le parti du mépris – Montpellier)

40. CONFEDERATION PAYSANNE,

41. CONSTRUIRE UN MONDE SOLIDAIRE

42. COUSERANA-PALESTINE (Ariège)

43. CREF (Centre Râzî d’Enseignement et de Formation,66)

44. CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie)

45. CUALs (Comités Unitaires pour une Alternative au Libéralisme : Mtp Centre, Mtp. Cévennes Petit Bard, Mtp.La Paillade, Mèze)

46. EUROPE ECOLOGIE

47. EXPRESSION MUSULMANE (66)

48. FARRAH-FRANCE (réfugiés – Strasbourg)

49. FEDERATION 34 (pour une alternative Sociale et Ecologique au Libéralisme)

50. FEDERATION ARTISANS DU MONDE - Paris

51. FEDERATION SUD EDUCATION.

52. FEMMES SOLIDAIRES 66

53. FRANCE-EL DJAZAÏR Languedoc-Roussillon

54. GENERATION PALESTINE

55. IDENTITE PLURIELLE (66)

56. HANDICAP SOLIDARITES (Strasbourg)

57. IJAN (Réseau Juif Antisioniste International)

58. IPAM (réseau Initiatives Pour un Autre Monde)

59. JMF (Jeunes Musulmans de France- Montpellier)

60. Le PHILISTIN (12)

61. Les Femmes en Noir (Caen)

62. Les Verts,

63. LDH (Ligue des Droits de l’Homme, sections : Montpellier, Béziers, Alès, Uzès, Sainte Anastasie, 66)

64. LISTE EGALITE (Bruxelles- Belgique)

65. MAN (Mouvement pour une Alternative Non violente)

66. MCD (Mouvement Citoyen pour la Divesité)

67. MDPL (Mouvement pour le Désarmement la Paix et la Liberté)

68. MPEP (Mouvement Politique d’Education Populaire)

69. MIB (Mouvement Immigration Banlieues)

70. MIR (Mouvement des Indigènes de la République)

71. MdlP (Mouvement de La Paix)

72. MOTIVES (Montagnac 34)

73. MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples)

74. NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste)

75. PALESTINE PORTE VOIX (Carcassonne)

76. PALESTINE 12

77. PARASOL (Palestine, Résistance, Action Solidarité),

78. PCF (Parti Communiste Français)

79. PG (Parti de Gauche)

80. PCM (Plateforme Citoyenne de Montpellier)

81. POLE ETHIQUE (66)

82. RCM (Respaix Conscience Musulmane)

83. R&D (Rencontre et Dialogue 59)

84. RESISTANCE 30

85. RESISTANCE PALESTINE (69)

86. SOLIDARITE FEMININE 66

87. STOP APARTHEID (31)

88. UCCFMM (30)

89. UCDR (Union des citoyens des deux rives 30)

90. UNION SYNDICALE SOLIDAIRES

91. UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

92. UJM (Union des Jeunes Musulmans Lyon 69)

93. VIVRE EN PAIX

Soutenu par :

BNC (Comité National palestinien du BDS) Ramallah

AIC (Alternative Information Center) Bethléem-Jérusalem

Coalition of Women for Peace (Israel)


Bonjour,
 
Les menaces de Fillon et d'Alliot-Marie contre le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël suscite de multiples réactions. Voici ci-dessous la mienne. Cordialement. Jean-Guy Greilsamer.
 

Lettre ouverte recommandée à Monsieur le Premier Ministre et à Madame la Ministre de la Justice :

 

« Je poursuivrai résolument mon engagement dans des actions pacifiques de boycott des produits d’Israël tant que cet Etat ne se conformera pas au droit international

 

Paris, le 23 février 2010 

Monsieur le Premier Ministre,

Madame la Ministre de la Justice,

 

Avant d’aborder l’objet de cette lettre, je me présente par quelques détails dont vous comprendrez plus loin la signification.

 

Je suis né en 1946 et suis Juif. Ma famille, comme la plupart des familles juives, a subi de lourdes pertes pendant la guerre. De nombreux parents, que je n’ai donc jamais connus, ont disparu en camp de concentration : ma grand-mère maternelle, des oncles, des tantes et des cousins.

Mon enfance a baigné dans une ambiance juive, rythmée par des fêtes et des rencontres familiales, et j’ai fait ma Bar-Mitzva en 1959 (à Bar-le-Duc). Je garde un assez bon souvenir de cette période, et mes parents, bien que de nature très inquiète, ne passaient pas leur temps à ressasser continuellement les souvenirs du génocide.

Lors de ma Bar-Mitzva, j’ai lu solennellement dans la synagogue un texte imprimé, que j’ai gardé, dans lequel il est écrit : «  Je prends l’engagement de devenir un membre utile de la société et un bon citoyen de mon pays »

Eh bien, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Justice, c’est cette promesse qui me guide quand je m’engage dans des actions pacifiques de boycott des produits d’Israël, actions que je poursuivrai résolument aux côtés d’autres manifestants tant que cet état ne se conformera pas au droit international.

Cet Etat développe en effet depuis longtemps une politique de dépossession, d’exclusion, d’expulsion, de colonisation et d’humiliation du peuple palestinien : colonisation ininterrompue de la Cisjordanie, blocus de Gaza, atteintes graves aux droits des Palestiniens d’Israël, judaïsation de Jérusalem, refus du droit au retour des très nombreuses familles expulsées lors de la création de l’Etat d’Israël.

Cet Etat, qui prétend agir au nom des Juifs du monde entier et brandit constamment l’ignoble chantage à l’antisémitisme, est criminel pour la population palestinienne et suicidaire pour la population juive. Comme il méprise le droit international, qu’il  jouit d’une impunité persistante et que sa politique provoque l’accroissement de nombreux conflits ou tensions dans le monde, beaucoup de citoyens épris de justice, dont je suis, ont compris qu’il était temps de développer une campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) à l’image de celle qui a contribué à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud.

J’ai été très choqué par vos discours face au CRIF qui visent à criminaliser BDS et à prétendre sans aucune preuve que ce mouvement appelle à boycotter les produits caschers. Et la condamnation à Bordeaux de madame Sakina Arnaud pour « incitation à la haine raciale, nationale et religieuse » est injustifiable.

Je suis disposé, si cela vous intéresse, à vous exposer plus longuement mes convictions, voire à en discuter avec vous.

Mais en tant que Juif attaché à la justice et aux droits des peuples je continuerai, comme beaucoup d’autres concitoyens guidés par leur conscience, à persévérer dans le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël jusqu’à ce que cet Etat se conforme au droit international et reconnaisse les droits du peuple palestinien.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Justice, mes salutations citoyennes.

Jean-Guy Greilsamer

Partager cet article
Repost0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2