Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 19:34
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Visitez : http://www.liberez-les.info/

Chers-es camarades et amis
 
"Les 5.org" appelle l'ensemble des militants et des amis solidaires des 5 prisonniers, patriotes cubains internés depuis près de 11 années dans les géoles étasuniennes, pour avoir lutter contre le terrorisme des mafias cubaines, à se rassembler le vendredi 03 juillet de 18h à 19h00 devant le Beffroi d'Arras, place des Héros.
 
Pour toutes informations supplémentaires voir sur: http://www.les5.org/
 
Cette 10ème mobilisation mensuelle à Arras se déroulera dans un contexte extraordinaire, car en effet ce 03 juillet, des milliers de personnes seront dans l'obligation de passer devant le rassemblement pour se rendre au concert dans le cadre du Main Square. 
 
Ce dixième rassemblement mensuel aura aussi et encore un caractère plus fort et important, puisque les juges étasuniens viennent une nouvelle fois de refuser que les 5 camarades soient rejugés par une autre cour que celle de Miami, là où l'influence de la mafia politico-militaire cubaine est la plus forte..., et ce malgrè l'énorme campagne mondiale pour la libération des 5 patriotes cubains et les prises de positions en leur faveur d'immenses personnalités dont des prix Nobel.
 
A cette infâme décision arbitraire et politique de la Justice de classes étasunienne contre nos 5 camarades, la situation au HONDURAS est préoccupante et chaque militant ou ami de l'Amérique Latine, conscient de la dangerosité et de l'erreur suicidaire commise par les puchistes contre la démocratie et les intérêts de la nation hondurienne, doit aussi apporter sa solidarité avec le Peuple du Honduras et à l'ALBA, un marché de libres échanges et de solidarité active entre les peuples,  
 
Le coup d'Etat militaro-mafieux, l'expulsion par la force du Président ZALAYA, l'arrestation violente des ambassadeurs du Vénézuéla, de Cuba et du Nicaragua, les droits du Peuple hondurien bafoués, nous apportent la preuve et nous rappelle que malgrè son changement de Présidence, les USA,  et ses armes de destabilisation du monde que sont la CIA et la NSA, restent un danger pour le Droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes dans une société où l'exploitation serait bannie.
 
En arrêtant et en expulsant par la force, le président ZALAYA et les représentants dilpomatiques de l'ALBA, les forces fascistes à la solde des intérêts des multinationales de l'Empire, viennent de dévoiler l'autre face, beaucoup moins reluisante, du président OBAMAH et de son gouvernement sous tutelle des ultra-libéraux étasuniens et de leurs alliés des bourgeoisies compradores sud américaines, colonialistes et racistes, qui voudraient rétablir ses relations commerciales avec le MERCOSUR et ses partenaires impérialistes. 
 
Le Comité "Liberez-les!" appelle à se joindre à ce rassemblement du 3 juillet à Arras de 18h à 19h00, car notre solidarité est une arme ! 
 
soyons nombreux-es !
 
LL le 30 juin 2009
Partager cet article
Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 07:02
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com
Sur bellaciao

Honduras : coup d’état militaire, le président "disparu"
29 juin 2009 - 00h43 - Posté par 82.***.180.**

APPEL URGENT SOLIDARITE HONDURAS

NON A LA BARBARIE DES FORCES MILITAIRES HONDURIENNES ! NON AUX HEURES SOMBRES DE LA DICTATURE !

Au Honduras, vient de se produire un coup d’état contre la démocratie. Le président constitutionnel de la république, Manuel ZELAYA, a été séquestré par l’armée et emmené de force au Costa Rica. C’est une tentative des forces les plus réactionnaires contre la démocratie en Amérique Latine.

Les démocrates, les progressistes, les hommes et les femmes de paix, devons nous mobiliser pour affirmer notre solidarité avec le peuple hondurien, appelé ce dimanche à une consultation populaire qui a servi de prétexte au coup de force.

Nous ne pouvons nous résoudre au retour des heures sombres de la dictature. Nous exigeons le retour du président ZELAYA dans ses fonctions. Ici, en France, nous appelons toutes les associations latinoaméricaines, les mouvements citoyens et internationalistes à se mobiliser :

DEVANT L’AMBASSADE DU HONDURAS à PARIS 8 rue Crevaux (Métro Victor Hugo), près de l’avenue Foch CE LUNDI 29 JUIN à 18H30

Premiers signataires :

* Cercle Bolivarien de Paris

* Collectif des Péruviens en France

* Colores Latino Americanos

* Comité d’Information sur l’Amérique Latine de Nanterre

* Communistes Péruviens en France

* Conseil Pro Bolivia

* Coordination Populaire Colombienne à Paris

* Parti Nationaliste Péruvien - CAI

* Union des Associations latinoaméricaines en France

* UNIPOMA. Université Populaire Mariátegui

Partager cet article
Repost0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 23:16
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Rappel, face à une actualité que nous devons absolument entendre, de cet appel angoissé que nous avions ressenti lors de la manifestation du Ier mai à Paris.

" ... Alors quand même, des moments forts comme ce défilé des Tamouls. On ne peut pas dire militants, tant cela serait réducteur cette année, car nous avons le sentiment que toute une population était là. Les autres années, ils constituaient une grande partie de la manifestation, structurés en groupes, très encadrés. Cette année, le sentiment est différent. Les différences sont moins nettes, les distances entre les groupes moins marquées. C'est qu'ils subissent en ce moment la pire des répressions là-bas et qu'ici on les arrête par centaines, avec trop d'indifférence de notre part. Et leur défilé paraissait comme un appel."

Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 20:27
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

D'un côté, en ce 5 mai, la décision pour Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais emprisonné depuis plus de 25 ans. De l'autre côté la venue de Liebermann. Comme le dit libérez-les! "Redonnez-nous Abdallah, reprenez Liebermann!"

Chères amies, Chers amis
 
Dans le cadre de sa "tournée" Rome-Paris-Berlin ("l’Axe du Bien", comme dans le bon vieux temps ?), le fasciste Lieberman sera reçu par Kouchner ce mardi 5 mai après-midi au ministère des Affaires étrangères, a indiqué le porte parole du Quai d’Orsay. Comme l’heure de ce charmant rendez-vous n’est pas précisée, nous appelons —avec de nombreuses autres organisations— à manifester dès 14 H 30 ce mardi. RV à la sortie du métro Invalides.

Ainsi, après avoir boycotté le chancelier Haïder en Autriche, et crié au danger fasciste en 2002 quand le Pen s’est retrouvé au deuxième tour des élections présidentielles, voici que l’on accueille sans sourciller le fasciste Avigdor Lieberman à Paris !

Car Lieberman ne cache pas ses "idées". C’est un raciste qui est fier de l’être et qui n’a cessé d’appeler au meurtre et à la déportation des Palestiniens, aussi bien au parlement israélien, qu’en tant que ministre.

Cet ancien videur de boite de nuit a ainsi déclaré en janvier dernier qu’ "Israël devait continuer à bombarder la bande de Gaza et le Hamas comme les Etats-Unis l’avait fait avec les Japonais pendant la seconde guerre mondiale". En clair, il est pour l’emploi de la bombe atomique, comme à Hiroshima et Nagasaki.

Partisan du parti Kach de Meir Kahane, interdit en tant que terroriste en 1994, après l’assassinat par l’un de ses adhérents (Baruch Goldstein) de 29 Palestiniens en prière au Caveau des Patriarches, Lieberman est lui- même un colon qui vit dans la colonie de Nokdim au sud de la Cisjordanie, qui réclame l’annexion des colonies de Cisjordanie à Israël, et qui s’était opposé au retrait des colons de Gaza en 2005.

En 1998, il avait carrément appelé à bombarder le barrage d ’Aswan en Egypte, pour punir ce pays d’avoir soutenu Yasser Arafat. Et, pas plus tard que l’an dernier, il déclarait à Mubarak "d’aller ce faire foutre" parce qu’il n’avait toujours pas honoré Israel de sa visite, accusant Olmert et Peres, qui protestaient, de se comporter "comme des femmes battues" (raciste et machiste, bien entendu !).

En juillet 2003, concernant l’éventuelle libération de 350 prisonniers palestiniens, cette brute dangereuse avait déclaré qu’il serait "préférable de les noyer au fond de la Mer Morte" et qu’en tant que ministre des transports, il était "disposé à affréter des bus à cet effet".

En 2004, il proposait un "plan" pour séparer définitivement les juifs des arabes et n’a cessé depuis de demander la déportation des 20 % de citoyens israéliens qui sont les Palestiniens qu’Israël n’a pas réussi à chasser de leurs terres en 1948. "Ces Arabes israéliens sont une 5ème colonne" , répète-t-il, en exigeant qu’on leur retire au moins le droit de vote s’ils ne prêtent pas un "serment de loyauté à l’Etat juif et démocratique" (sic !).

En novembre 2006, ce sale type a demandé l’arrestation et l’exécution des parlementaires israéliens d’origine palestinienne qui avaient des discussions avec le Hamas, ce qui a amené Ahmad Tibi, dirigeant du parti Ta’al, a réclamer que Lieberman soit poursuivi pour incitation à la haine raciale. Demande non seulement restée lettre morte, mais Lieberman a depuis récidivé, "prévenant les députés arabes à la Knesset" que "l’administration va désormais s’occuper de vous". Des propos qui lui ont valu récemment le poste de ministre des affaires étrangères.

Ce fasciste, qui a même écopé d’une amende, il y a peu, pour avoir frappé un enfant de 12 ans près de sa colonie, devrait être présenté d’urgence devant des tribunaux pour être jugé en tant que criminel contre l’humanité, notamment pour ses propos sur la déportation.

Au lieu de cela, il va être reçu par "son homologue" le ministre spécialiste de l’ingérence humanitaire, partout, sauf en Israël.

- NE NOUS LAISSONS PAS ANESTHESIER PAR LA MULTIPLICATION DES ATROCITES : REAGISSONS CONTRE LA FASCISATION DE NOTRE SOCIETE !

- MEME S’IL N’EST PAS FACILE DE SE LIBERER UN MARDI EN DEBUT D’APRES-MIDI, MONTRONS QUE NOUS SOMMES ENCORE DEBOUT !

- DEMANDONS A TOUS LES SYNDICATS, PARTIS, ELUS, AUX CANDIDATS QUI SE PRESENTENT AUX ELECTIONS EUROPENNES, D’ETRE PRESENTS A NOS COTES :

- MARDI 5 MAI DE 14 H 30 A 20 H DEVANT LE MINISTERE FRANCAIS DES AFFAIRES ETRANGERES (M° INVALIDES)

- POUR FORMER UN COMITE D’ACCUEIL CAPABLE D’EXPRIMER NOTRE INDIGNATION FACE A LA RECEPTION D’UN TEL FASCISTE.

 

N'oubliez pas de consulter notre site http://www.europalestine.com
Contactez/adhérez à CAPJPO-EuroPalestine : infos@europalestine.com
Partager cet article
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 08:48
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Commentaire sur Bellaciao sur notre article: Questions tordues sur la mobilisation anti-OTAN-Strasbourg - "Les bras levés   ! Non."


19 avril 2009 - 20h46 - Posté par satya - 82.***.216.**

"Quelle constitution? sarko l’a déjà fait modifier pas mal, c’est tout comme la cnil, où il a "installé" plus de 10 personnes sur les 17 qui la composent, le conseil qui est censé "protéger" la constitution sont massivement et majoritairement de droite, il a la main mise vraiment sur tout !!


Autrement, je suis d’accord sur cet article, lever les bras c’est le signe de réddition, les pacifistes n’utilisaient jamais ce signe mais au contraire se serraient les uns aux autres et faisaient tout pour ne pas être emmenés, il y a suffisamment de positions pacifiques pour répondre, de touteévidence, cela a dû se perdre avec les années?"

Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 08:09
linter.over-blog.com

En réponse à l'article : enseignement de la mobilisation anti-OTAN - La grande manif
 on a fait le voyage pour strasbourg dans le car des militant-E-s de la

 Paix , on a eu droit à une video en boucle sponsorisée par le conseil

régional de Paca et faut dire l'ambiance hostile contre les énervéEs,

des propos injurieux à notre égard lorsque la manifestation était terminée

sur le chemin de retour. Que dire de la préparation du service d'ordre

avec les vantardises du style on représente la tête de la manif , " on

doit empêcher de nous déborder avec méthode pacifiste". Je dois signaler

que les militants de Sud ont pu calmer les divers ( NPA - PC -

attac) présents dans le car.

On a rejoué ceci en direct au cours de la manif. Alors que j'avais averti

des jeunes présents dans le car , que la manifestation devait démarrer à

13h, les organisateurs du car disaient de leur côté à 15h, les militants

jeunes d'Aix en Provence ont vite rapporté mes propos aux services

d'ordre auto-proclamé ( PC- NPA- Attac)

Avec les camarades on a pu comparer avec le voyage pour Gênes 2001. Le

climat général du car qui se préparait d'isoler les violents cette fois-ci

contrairement pour le voyage vers l'Italie.

En résumé le spectacle était prêt pour être servi aux médias contrôlés par

l'Otan

Cette fois-ci on a évité de justesse d'être balancés aux CRS lors du

départ du car à Strasbourg, un officier de CRS est venu discuter avec les

organisateurs du car et certains jeunes présents dans le car nous ont évité

cette forfaiture. Je dois signaler qu'il y avait avec moi deux militants

internationalistes d'origine étrangère .

Merci de me donner le droit d'expression.




L...




Partager cet article
Repost0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 11:53
La mobilisation anti-OTAN à Strasbourg aura été riche d'enseignements mais aussi porteuse d'inquiétude sur la conscience et les formes de mobilisation. L'article précédent posait quelques questions tordues sur la dite "grande manif". Nous avons d'autres questions toutes aussi tordues concernant la nouvelle mode (peut-on parler ainsi!) de lever les bras quand on est acculé par la police.

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

1. D'abord une plaisanterie pour nous détendre. N'est-ce pas bien plus simple pour un flic à quelques centimètres de vous de vous embarquer quand vous avez les bras levés. C'est une plaisanterie mais qui n'en n'est pas une car c'est bien une réflexion sur les formes de lutte que cette attitude implique.

2. Puis une interrogation de fond et qui est plus qu'angoissante et la photographie ci-dessous nous le montre. Que signifie de tout temps pour ceux qui combattent, le fait de lever les bras. Si ce n'est la reddition, l'abandon d'un combat.

3. Jusqu'à aujourd'hui, même dans les manifestations pacifistes, les attitudes n'étaient-elles pas des attitudes de lutte, qui manifestaient par elles-mêmes la volonté de se battre, et qui rendaient très difficiles et spectaculaires les arrestations même dans les sitting?

4. Alors questions tordues, que signifie ce signe de reddition? Que signifie-t-il alors que tant d'autres attitudes sont possibles? Et aussi que laisse-t-il comme traces dans l'identité des militants qui sont appelés à faire ce geste?



Merci au camarade qui nous a fait parvenir cette photographie. La carte postale "Questions tordues" a été réalisée par Bruno Baudrillart, camarade de l'Internationale, alors qu'il était emprisonné.
Partager cet article
Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 08:02
Sur Wikinews

Michael Dranove : J'aimerais savoir si vous aviez une opinion sur les actions récentes del'OTAN et sur les manifestations qui se profilent pour la 60ème conférence de l'OTAN, je sais que vous étiez à la contre-conférence pour prononcer un discours.
Noam Chomsky : C'est possible, je donne tellement de conférences que je ne m'en souviens pas (rires).

À propos de la conférence de l'OTAN, eh bien la question qui me vient est pourquoi l'OTAN devrait-elle exister ? Et de fait vous pourriez même vous demander pourquoi a-t-elle été créée, mais maintenant pourquoi elle existe. Ce que je veux dire c'est qu'en théorie, que vous ne le croyiez ou non, elle était censée être une alliance défensive contre une agression soviétique potentielle, ça c'est l'idée de base. Eh bien il n'est plus nécessaire de se défendre contre une agression soviétique, si bien que quoi que vous pensiez de cette doctrine, c'est du passé.


Quand l'Union soviétique s'est effondrée un arrangement a été conclu, un arrangement récent, entre Gorbatchev et le gouvernement des États-Unis et la première administration Bush . L'arrangement stipulait que Gorbatchev faisait une concession remarquable : il acceptait que l'Allemagne  réunifiée rejoigne l'alliance militaire de l'OTAN. Et cela est remarquable à la lumière de l'histoire, l'histoire du siècle passé, l'Allemagne seule avait quasiment anéanti la Russie, deux fois, et l'Allemagne se retrouvait soutenue par la puissance militaire la plus phénoménale de l'histoire, cela représentait une véritable menace. Il donna cependant son accord, mais il y eut du donnant-donnant, c'est-à-dire que l'OTAN ne devait pas s'étendre plus à l'est, afin que la Russie puisse conserver une zone tampon de sécurité. Et George Bush et James Baker, Secrétaire d'Etat , furent d'accord pour ne pas étendre l'influence de l'OTAN d'un pouce supplémentaire à l'est. Gorbatchev proposa aussi une zone d'exclusion des armes nucléaires dans la région, mais les États-Unis ne prirent pas en compte cette demande.

 

Pourquoi même devrions-nous discuter de l'OTAN, existe-t-il une seule raison pour laquelle elle devrait exister ? link = Entrevue de la Wikinews anglophone avec Noam Chomsky

Noam Chomsky, Wikinews interview

 

Bon, ça c'est comment la situation se présentait juste après l'effondrement de l'URSS. Bon, Clinton arriva aux affaires et que fit-il ? Eh bien l'une des premières choses qu'il fit fut de revenir sur la promesse de ne pas étendre l'OTAN vers l'est. Cela représente une menace significative pour l'Union soviétique, pour la Russie, maintenant que l'Union soviétique a disparu, c'était une menace significative et de manière prévisible ils répondirent en renforçant leurs capacités offensives, pas énormément mais quand même. Ils annulèrent l'engagement qu'ils avaient pris de ne pas utiliser l'arme atomique en première frappe, l'OTAN n'avait jamais annulé son engagement, mais ils le firent et commencèrent à se remilitariser. Avec Bush, le militarisme agressif de l'administration Bush, comme prévu, conduisit la Russie à pousser encore plus loin sa remilitarisation ; et ça continue de nos jours. Quand Bush se proposa d'installer un système de missiles en Europe de l'Est , Pologne et Tchécoslovaquie, c'était une vraie provocation à l'égard de l'Union soviétique. D'ailleurs cela fut débattu dans les publications de l'agence de contrôle des armes (Arms Control and Disarmament Agency , qu'ils devraient se préoccuper de cette menace potentielle envers leur stratégie de dissuasion, en tant qu'arme de première frappe. Ils prétendirent que cela était en rapport avec les missiles iraniens, mais oubliez ça.


Prenons les propos d'Obama , le conseiller à la sécurité d'Obama James Jones, ancien commandant des marines, a déclaré être favorable à une extension de l'OTAN au sud et à l'est, une plus grande extension de l'OTAN, et d'en faire une force d'intervention. Et le chef de l'OTAN, Hoop Scheffer, a expliqué que l'OTAN doit prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité des pipelines et des routes maritimes, que l'OTAN doit être garant de l'approvisionnement en énergie de l'ouest. Eh bien cela ressemble à une guerre sans fin, alors voulons-nous que l'OTAN existe, voulons-nous qu'il existe une alliance militaire occidentale qui prenne en charge ces opérations, sans même prétendre défendre qui que ce soit ? Eh bien je pense que c'est une très bonne question ; je ne vois pas pourquoi cela devrait exister. Ce que je veux dire c'est qu'il se trouve qu'il n'existe aucune autre alliance militaire qui lui soit comparable, et s'il devait y en avoir une, je m'y opposerais également. Donc je pense que la première question à se poser est, à quoi tout cela rime-t-il, pourquoi même devrions-nous discuter de l'OTAN, existe-t-il une seule raison pour laquelle elle devrait exister ?
Partager cet article
Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 22:26
Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

C'est à l'heure du midi, sur le chemin de la manif, en centre ville.

D'abord cette interminable colonne de véhicules  gendarmes, militaires et ... pompiers confondus.


Et un peu plus loin, les policiers allemands qui se préparent (Petit debriefing et canons à eau)






Partager cet article
Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 00:47
Chacun aura eu son anti-sommet. Pour nous,

(Pour consulter le blog :linter.over-blog.com)

Trois moments, trois instantanés:

Au centre Molodoi, fierté. Les camarades emprisonnés ne seront pas absents. La projection du film dans ce centre autogéré, un symbole. Attention soutenue et découverte pour beaucoup. Un moment fort, quand Joëlle explique le combat d'Action directe. On a l'impression qu'elle parle pour le sommet, tant le discours sur le capitalisme et ses instruments dont l'OTAN est précis. La discussion est animée. Bien entendu sur le combat de l'organisation, le débat est fort mais riche. Un accord, ce sont des militants révolutionnaires, leur combat est légitime. La solidarité est essentielle. Des questions précises: quelles lois sont mises en place. Et les informations sur la situation de chacun ont pu être données.

Rappelons le 7 avril l'audience de libération conditionnelle pour Georges Cipriani,  l'état de santé alarmant de JM Rouillan et aussi les procédures, courant avril, de libération conditionnelle pour R. Schleicher, Georges Ibrahim Abdallah.

Blocage


Matin, six heures
, l'ínitiative blocage commence par un gazage en bonne et due forme. La musique retentit dans le silence de la ville et permet au cortège de se reformer. C'est surréaliste dans le silence de la ville, ces tambours. Tentative d'aller en direction du Palais du Congrès. Mais peu à peu, le cortège est étouffé. Encerclement total des forces de police. On sent que l'arrestation de tous est imminente. Contre-ordre visible. La manif repart et bloque un carrefour.

Manif ghetto, manif piège

Finalement, nous ne participerons pas à la dite grande manif internationale. Les conditions acceptées faisaient craindre le pire. Símaginer, un parcours sur un ile, seuls accès: des ponts. Manif ghetto. Qui a pu penser à une telle configuration. Et le pire arrive. Pour participer, il faut passer entre des cordons de policiers lourdement équipés. Et interdiction de ressortir. Déjà le principe, comment des militants peuvent accepter de telles conditions de manifestation. C'est un problème politique, c'est un problème de conscience politique. Il ne fallait pas rentrer dans ces conditions , se rassembler pour forcer ou pour former une autre manifestation. Nous, nous sommes avec une camarade malade, le problème ne se pose même pas, il ne sera pas possible d'attendre le bon vouloir des flics pour ressortir de ce piège. Nous ne pourrons donc pas manifester. Les discussions avec les personnes rencontrées alors que nous nous éloignons, la rage au ventre, montrent cruellement l'absence de réflexion de presque tous, simples militants ou petits responsables. Et pire encore, l'absence de solidarité. Imperturbables, ils se dirigent vers leur manif. Quelques-uns cependant sont ébranlés. Problème de conscience politique, problème de conscience ...

linter

Partager cet article
Repost0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2