Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:11

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

l--internationale--4-fevrier-1984.jpg

 

Cela fait bien un peu bizarre bien sûr de découvrir au détour d'une requête qui mène au blog un travail d'archives fait sur votre travail d'alors. Mais bon, nous ne résistons pas au plaisir de donner accès aux sommaires des onze numéros (-1) de l'Internationale et nous invitons nos visiteurs à consulter le blog de linter pour des articles, textes, unes. (Nous communiquerons volontiers le sommaire du numéro manquant aux animateurs du site). linter

 


Disponibles sur linter :

 

Le journal "l'Internationale". 1983-1984

L'Internationale N°1 - octobre 1983

Textes d'ACTION DIRECTE

 

Unes de linter

 

http://linter.over-blog.com/album-344705.html

 

En hommage à deux militants de l'Internationale disparus

 

JOËLLE AUBRON, militante d'Action directe

Un communisme vécu. BRUNO BAUDRILLART

 



A lire donc  sur  Archives Autonomies

 

. Classé dans la catégorie Mémoires armées : L’Internationale (1983-1984)

L’Internationale (…) sera mensuel et diffusé largement car nous voulons en faire l’instrument et le témoignage de tous ceux qui luttent contre le capital, qui s’affrontent à l’État, un instrument utilisable pour la lutte des classes, un témoignage que la lutte contre l’impérialisme pour le communisme est possible dès maintenant et que nombre de prolétaires la mènent.
Pourquoi "l’Internationale" ?
Parce que le mode de production capitaliste en est aujourd’hui à son stade impérialiste, et que la division internationale du travail rend plus encore qu’autrefois les prolétaires solidaires, qu’ils soient des Philippines, de Porto Rico, d’Italie ou d’ici. Et que toute victoire contre l’exploitation en un point du système est une victoire pour l’ensemble des prolétaires
Parce que, à ce stade impérialiste, les grands trusts transnationaux dictent leur volonté à l’État et que l’arme des prolétaires, c’est leur union au-delà des frontières, des nationalismes, des particularités régionales.
Parce que ce mode de production est fondé partout sur la guerre : guerre permanente et multiforme, guerre nucléaire ou guerre "ordinaire". Et que la lutte des classes, c’est une guerre des classes, la guerre à la guerre impérialiste.
Parce que la lutte des classes sur tout le globe est un affrontement quotidien contre ce système de sang et de mort, système qui développe sans cesse ses forces policières, militaires, judiciaires de répression pour faire face à l’organisation du prolétariat.
Et parce que contre le capital, des prolétaires luttent.
L’Internationale se comprend comme l’un des outils des prolétaires qui se donnent les moyens de comprendre, en recherchant la précision d el’analyse, en refusant les ambiguïtés (comme celle entre antisionisme et antisémitisme), et de vaincre, en dépassant l’escroquerie parlementaire, le chauvinisme et leur propre peur, y compris par la critique des armes.

. Sommaires de L’Internationale (1983-1984) : L’Internationale (1983-1984) - dimanche 23 juin 2013 - 

Les sommaires du journal L’Internationale (1983-1984) sont désormais en ligne, à l’exception du numéro 5 qui ne nous est pas parvenu.


Journal né en 1983 et s’attachant à diffuser les communiqués et les textes des prisonniers ou des militants d’organisations de luttes armée liées au mouvement anti-impérialiste.
L’Internationale cesse de paraître en 1984 sous les coups de la répression.


  • L’Internationale N°1 - Octobre 1983
    • Détruire le parti de la guerre
    • Cela s’appelle l’internationalisme…
    • Contre la guerre impérialiste, mener la guerre de classe : analyse et position d’un groupe de camarades français
    • Guerre impérialiste et mouvement antiguerre aux USA
    • Dossier Porto Rico :
      • Porto Rico : luttes au coeur de la bête
      • FALN
      • Chronologie d’une lutte
      • Le grand jury, une antichambre de la prison
      • Porto Rico
      • William Morales
    • Beethoven contre Mac Donald
    • Un nouveau plan antiterroriste en Euskadi
    • Historique des B.R. pour la construction du P.C.C.
    • Communiqué après les arrestations de Rome et de Milan - Mai 1983
    • La politique française de l’immigration
  • L’Internationale N°2 - Décembre 1983
    • Éditorial
    • Liban : Paix démocratique, paix des charniers
    • La politique française de l’immigration (II)
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • Rote Zora contre Siemens
      • Des bunkers de l’OTAN occupés en Hollande
      • U.S.A. : des actions contre des installations militaires
      • Les Cellules Révolutionnaires frappent un centre informatique
      • Dans le combat pour la vie, guerre à la guerre impérialiste
      • C’est toujours la guerre lorsque les militaires descendent dans la rue
      • Le mouvement anti-impérialiste en R.F.A.
      • À propos de la discussion sur l’anti-impérialisme et l’anti-américanisme
    • Grenade : l’ordre règne
    • Dossier luttes révolutionnaires aux USA (II) : les Noirs Américains
      • Il y a deux Amériques
      • Déclaration de Hermann Bell
      • Libération d’une combattante
      • Les New African Freedom Fighters
      • Le Grand Jury
      • Chronologie des principaux évènements de 1979 à 1982
      • Une action contre le "Parti de la guerre" - Communiqué des BR-PCC
      • Déclaration au procès de Turin
      • Euskadi : treize mesures pour un état d’exception
      • Ciro Rizzato, tombé en combattant
      • Déclaration de "Défense Active"
  • L’Internationale N°3 - Janvier 1984
    • De Talbot à Ramstein : Construire l’Internationale des prolétaires
    • Une nouvelle tentative de psychiatrisation d’un prisonnier de la RAF
    • L’Amérique centrale sous influence
    • Petit peut rapport gros
    • USA : des actions de solidarité avec le peuple de Salvador - Communiqué de l’Unité de Résistance Armée
    • US, hors du Salvador - Communiqué du Front Uni de Libération
    • Chronologie des interventions US
    • Contre les "contras" et contre Konrad
    • "Seule notre colère peut nous aider à combattre l’état de normalité impérialiste" - Communiqué des Rote Zora
    • Dossier Euskadi : guerre de classe et sale guerre
      • "Ce qu’il ont fait à Bilbao, nous le ferons à Bayonne"
      • "Ce qui nous unit c’est d’appartenir à la même classe"
      • Huit ans de sale guerre
    • Qu’y a-t-il derrière la guerre, M. Reed ? Les profits !
    • Crise et économie mondiale
    • Philippines : "Nous apprécions votre adhésion au processus démcoratique"
    • Les bases américains au Philippines : Subic and Clarck
    • Sur la guerre de libération internationale
  • L’Internationale N°4 - Février 1984
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • "Tracer une ligne de démarcation entre l’impérialisme et la révolution
      • "Une tâche révolutionnaire le combat international" - Action directe
      • La guerre de classe ne se négocie pas, elle se gagne
    • Dossier Sendero Luminoso
      • Du rejet du foquisme à la fascination du maoïsme
      • Sendero, un mouvement transversal à la société péruvienne
      • Interview d’un dirigeant du Sendero Luminoso
    • Lutter pour le regroupement des prisonniers de la guérilla et de la résistance en RFA
    • Une lettre de Christian Klar
    • Déclaration d’Inge Krobs à son procès
    • Antilles : Contre l’impérialisme français
    • Philippine : Le combat de la New People’s Army
    • Encore et toujours la guerre : La "troisième voie", une même logique belliqueuse
  • L’Internationale N°6 - Avril 1984
    • Appel financier
    • Les Cellules Révolutionnaires analysent
    • Dossier Action directe
      • Chronologie d’une organisée
      • Guerre et restructuration
      • Continuité d’un projet communiste
      • 82, du sommet de Versailles au Liban
    • Irlande : Renforcer le courant anti-impérialiste
    • Interview de l’INLA
    • Interview d’un dirigeant de l’INLA
    • Jime Lane, de l’IRSP
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • Communiqué des Grapo
      • Après l’occupation du Consulat de Turquie à Cologne
      • Interview d’un sympathisant de Dev Sol
      • Lettre à L’Inter
      • Déclaration d’Action Directe
      • À propos des arrestations
  • L’Internationale N°7 - Mai 1984
    • Travailler à unifier les communistes des métropoles
    • Les luttes de la classe ouvrière et la situation politique générale italienne - BR-PCC
      • Chapitre premier : La "phase deux" de la manoeuvre de politique économique du gouvernement, le coût du travail et la riposte ouvrière
      • Chapitre second : La signification politique de la lutte de la classe ouvrière contre le gouvernement Craxi et son "décret-escroquerie". Les perspective pour l’organisation de classe.
    • Dossier Irlande
      • L’Irlande, un maillon caché du dispositif atlantiste
    • Les cellules révolutionnaires concluent…
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • La coopération, c’est l’exploitation
      • En solidarité avec les occupants du consulat turc
      • Communiqué de Red Guerrilla Resistance
      • Red Guerilla Resistance
  • L’Internationale N°8 - Juin 1984
    • Une seule libération : la guerre de classe
    • Document : Des ouvriers de Cléon
    • En solidarité avec les occupants du consulat de Cologne
    • Les luttes de la classe ouvrière et la situation politique générale italienne - BR-PCC
      • Chapitre troisième : La situation politique générale italienne et les tâches du prolétariat
    • Dossier Nicaragua
      • Un peuple en lutte et en armes
      • Le Nicaragua : la révolution à la porte des Usa
      • Les États-Unis contre le peuple nicaraguayen
    • Wintex, l’hiver atlantiste
      • Le plan
    • Sur le front des prisons
    • Tokyo Five
    • Lettres à L’Internationale
      • "… De Longwy à Hunt, une même lutte"
      • "… L’Internationale des révolutionnaires"
    • Pour le regroupement : Des prisonniers d’Action directe demandent le regroupement
  • L’Internationale N°9 - Juillet-Août 1984
    • Guerre de classe contre guerre impérialiste
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • Action directe "initie une nouvelle aire d’offensive politico-militaire"
        • Contre l’Institut Atlantique à Paris
        • Contre le service informatique du ministère de la Défense
        • Contre les impérialistes de l’Otan, contre Botha et autres fascistes et rascistes !
        • Chronique de la résistance anti-impérialiste
        • Une action à Paris en soutien aux prolétaires prisonniers d’Italie
    • Communique n°8 du Front uni de libération
    • Interview de Rote Zora
    • Des révolutionnaires turcs occupent une compagnie aérienne à Paris
    • Interview du représentant de Dev Sol en Europe
    • Organiser les masses contrela restructuration pour la guerre impérialiste
    • L’industrie guerrière en Italie
    • Guatemala : Interview de Gaspar Llom, commandant de l’Organisation du peuple en armes (ORPA)
    • De l’offensive de juillet 1981 à la reprise de l’initiative
    • Sur le front des prisons : Combattre pour les prisonniers aux Usa comme ailleurs !
    • New Africa : Déclaration de Kuwasi Balagoon à son procès
    • Guadeloupe : Contre la répression coloniale
    • Interview de parents de prisonniers politiques en RFA
    • Extraits de déclarations de prisonniers de la RAF
    • Les CCPP et les rapports de guerre
    • Pour l’Organisation internationale de la classe
    • L’Internationale des révolutionnaires - Lettre d’Helyette Besse
  • L’Internationale N°10 - Septembre-Octobre 1984
    • Renforcer la reprise de l’offensive de la classe
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • Action directe poursuite sa campagne
        • Une action contre l’European space agency
        • Une attaque d’un centre atlantiste à Paris
      • Deux communiqués des Grapo
        • Pour une lutte révolutionnaire d’ensemble contre le socialisme
        • Contre la politique française en Euskadi
      • Une action contre un pipeline de l’Otan en RFA
      • Les dernières actions de Terra Lliure
      • "Pour l’unité du processus révolutionnaire sur le territoire Europe" - Christian Klar
      • "Ce qui est principal, c’est la contradiction entre prolétariat international et bourgeoisie impérialiste" - Christian Klar
      • Prolétariat, un concept de lutte et une dimension internationale - Christian Klar
      • "Déplacer notre lutte de la protestation à la résistance"
    • Procès contre les Cinq de Vancouver
      • Canada : De l’action directe à la guerre de classe
      • Interview d’Ann Hansen
      • "Vaincre le consentement des gens à ce système" - Brent Taylor
      • "Je ne considère pas la loi comme une contrainte morale légitime" - Doug Stewart
      • "Nous pouvons être des sujets qui déterminent l’Histoire" - Ann Hansen
    • Stratégies de lutte dans la prison
      • Sur l’initiative du regroupement des militants révolutionnaires détenus - Vincenzo Spano
        • Première Partie
        • Deuxième Partie
    • Déclaration d’Heyliette Besse
    • Déclaration de Régis Schleicher
  • L’Internationale N°11 - Novembre 1984
    • Construire les fronts de lutte
    • Solidarité avec les révolutionnaires portugais - Communiqué du Comité anti-impérialiste de Caen
    • Contre les déportation
    • Un front mondial contre l’impérialisme
      • Action directe poursuit son attaque contre le projet anti-impérialiste
        • Actions contre Dassault et Hispano
        • Mise au point n°1 : l’attentat manqué contre l’Ueo, le 23 août 1984
        • Mise au point n°2 : la fusillade de l’avenue Trudaine, le 31 mai 1983
        • Mise au point n°3 : Sur la campagne politico-militaire des CCC et la réponse propagandiste de l’État belge
        • Revendication des actions de juillet - Régis Schleicher
      • Les Cellules communistes combattantes ouvrent un front en Belgique
        • Attaque contre Litton business belgium SA
        • Sur quelques aspects de la lutte militaire
        • Attaque contre MAN Truck & Bus
        • Attaque contre le QG d’Honeywell Europe
      • Communiqué de Red Guerilla Resistance
      • Le Crédit Lyonnais attaqué à Francfort
      • Action anti-impérialiste à Berlin
    • Stratégie de la lutte dans la prison
      • Combats contre la prison impérialiste en Espagne - GRAPO
      • Bilan de deux années de luttes dans les prisons "socialistes" d’Espagne
      • À propos de la lutte pour le regroupement
      • Déclaration des détenues de FLeury-Mérogis
      • Déclaration des détenus de Fresnes
    • France 1984, le réformisme se fait réaction

 

Partager cet article

Repost 0
Published by luxemb - dans linter
commenter cet article

commentaires

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2