Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Internationale

L'Internationale, 1983. Le premier numéro d'un journal paraît, qui reprend le titre de celui publié en 1915 par Rosa Luxemburg - emprisonnée - alors que s'affrontaient les peuples entraînés dans la plus grande des boucheries par le capitalisme, l'impérialisme, et alors que s'étaient ralliés à celle-ci les partis de l'Internationale. En 1919, ceux-ci mettront à mort celle qui avait résisté et qui pour cela avait été emprisonnée. L'internationale 1983 comptera 11 numéros, avant de devoir s'arrêter momentanément : Il témoignera de luttes - et certains qui menèrent ces luttes sont encore aujourd'hui emprisonnés. Il réfléchira à l'évolution du capitalisme - et cette réflexion reste toujours aussi nécessaire. Le blog linter est la chronique d'un journal, c'est par là même la chronique des luttes menées alors, cela pourra être aussi la chronique de luttes menées ... aujourd'hui.

      

       SONJA SUDER EST LIBRE         Procès C. Gauger, S. Suder: Une page pour s'informer 

   PALESTINE - Une carte à ne jamais oublier

Rechercher

Texte libre

Aux camarades, visiteurs du blog, bienvenue ...
Aux camarades qui viennent de rejoindre le blog, bienvenue. A ceux aussi qui lui rendent visite à l'occasion, bonjour. Le combat n'est jamais un échec, s'informer est déjà un pas vers la conscience. L'ordre et la sécurité ne sont pas le désir de tous, s'aliéner par tous les moyens de la société d'aujourd'hui ne nous intéresse pas. Nous ne cherchons pas à exploiter l'autre. Nous ne tournons pas la page des combats passés, ils sont partie de nous. Et chaque mot que nous lisons, chaque image  que nous voyons, contribue à nous former. Nous ne sommes pas dupes. Nous sommes solidaires. Nous chassons les chasseurs d'enfants. Et nous sommes  le jour face à la nuit sans cesse renouvelée de la violence et de l'oppression. Il n'y a pas d'âge pour la révolte. Et 68 rejoint l'esprit de la Bastille de ce 6 mai où les pavés ont su de nouveau voler. La révolte est une et se rit de toutes les différences.

Pour tous ceux qui viennent sur ce blog, qui font "la route des insoumis" que décrit Nathalie, qui sont et seront les révolutionnaires de demain dont parle Jean-Marc, qui se reconnaissent ce droit à l'insurrection que revendique Georges. Pour chacun, ce collage de Joëlle, mieux qu'un bras d'honneur, à tous ceux qui sont ce que nous refusons.

La queue de la baleine, Nathalie, nous ne la lâcherons pas!

Joëlle Aubron

Sur ce collage, un poème. linter
C'est l'automne, et ce n'est pas l'automne,
Ces femmes qui marchent
Des combattantes?
Des femmes qui marchent?
Vie de tous les jours ou vie d'exception?
Guerre d'Espagne,
Journées d'après occupation?
Journées d'après l'occupation?
La vie est simple
comme l'est souvent le combat

Entre l'or du feuillage
et le noir et blanc de la vie
Cette image sensible

Georges lors d'une audience devant le JAP en 2005
En tout premier lieu, du fait qu'il va être question ici de mes inclinaisons politiques et de mon évolution depuis 1987 au sein du monde carcéral, je tiens à faire une déclaration de principe : ainsi, conformément à la Constitution de la République française de 1792, repris par l'Article 35 du 26 Juin 1793 *, stipulant un droit à l'insurrection, qui a servi à Valmy pour sauvegarder et étendre la révolution, qui a servi en 1871 avec la Commune de Paris contre l'occupation Prussienne, qui a encore servi en 1940 contre l'occupation national-socialiste allemande et la collaboration pétainiste française, et pour encore servir concrètement après 1968 dans la plupart des pays d'Europe de l'Ouest avec l'insurrection armée larvée et latente contre chaque Etat capitaliste en place et contre l'OTAN ; une Constitution qui après avoir servi depuis son avènement de réfèrent à la plupart des peuples de par le monde pour se libérer des différents maux entretenus que sont, soit l'occupation étrangère, soit l'oppression de classe, soit l'exploitation de l'homme par l'homme jusqu'à l'esclavagisme, leur a ouvert une perspective politique. Et dès lors dans l'assurance qu'elle restera de même une référence au futur pour tous les peuples épris de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de Démocratie, conformément à cette Constitution de 1792 donc, je me refuse à abjurer ces moments historiques comme je me refuse à abjurer la stratégie de Lutte Armée pour le communiste, qui en est une expression particulière.
(
Georges Cipriani  MC Ensisheim, 49 rue de la 1ère armée 68 190 Ensisheim)


Jean-Marc dans une interview en 2005

C'est la question centrale (la question du repentir) depuis notre premier jour de prison. Et c'est le pourquoi de nos condi­tions de détention extraordi­naires, des restrictions actuelles sur le droit de communiquer ou de la censure des correspon­dances. Dans aucune des lois de l'application des peines, il n'est stipulé que le prisonnier doit ab­jurer ses opinions politiques. Mais pour nous, certains procu­reurs n'hésitent pas à affirmer que les revendications du com­munisme impliquent une récidive. Je sais bien que si nous nous repentions, nous serions soudai­nement adulés par la bonne so­ciété, mais ce n'est pas notre vi­sion de la responsabilité poli­tique. Notre engagement n'est pas à vendre ni à échanger contre un peu de liberté.
(Jean-Marc Rouillan 147575 Cd des baumettes, 230 Chemin de Morgiou Marseille Cedex 20

Joëlle à sa sortie le 16 juin 2004
Je suis fatiguée, aussi je dirai seulement trois choses :
La première est d'être bien sûr contente d'avoir la possibilité de me soigner.
La seconde est que l'application de la loi de mars 2002 reste cependant pour de nombreux prisonnières et prisonniers très en deça de son contenu même.
La troisième est ma conscience de ce que la libération de mes camarades est une bataille toujours en cours. Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, Georges, Nathalie et Jean-Marc, plus de 17. Je sors de prison mais je dois d'abord vaincre la maladie avant de pouvoir envisager une libération au sens propre. L'objectif reste ainsi celui de nos libérations.

Nathalie, en février 2007

Cependant, pour nous, militant-e-s emprisonné-e-s du fait du combat révolutionnaire mené par l’organisation communiste Action directe, nous sommes sûrs de notre route : celle des insoumis à l’ordre bourgeois. Tant que des femmes et des hommes porteront des idées communistes, les impérialistes au pouvoir frémiront jusqu’à ce que la peur les gèle dans leurs manoirs sécurisés à outrance.

16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 20:58

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

Face au racisme : devoir d'insolence ! Soutien à Saïdou de ZEP et Saïd Bouamama 

 

Angela-Davis.jpgNous publierons le texte de l'appel prochainement.

Repost 0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 21:03

Pour consulter leblog : linter.over-blog.com

 

Ce bulletin a commencé à paraître en 1978 et a comporté 13 numéros. Il est un moment qui s'inscrit dans une continuité d' information, qui se poursuit aujourd'hui avec ce blog.

 

Au moment où le procès de C. Gauger et S.Suder nous ramène à ces années de lutte et de répression brutale des Etats, il peut être une source d'information.

 


Ainsi, on peut lire en page 8 du bulletin :

 

ARGENTINE           Pour le boycott de l'organisation par l'Argentine du Mundial 78

 

Dans le cadre de la campagne pour le boycott, le COBA a publié plusieurs brochures: une première expliquant le pourquoi du boycott, Football et politique dans l'histoire contemporaine, un "MUNDIAL" pour cacher misère et répression du peuple argentin, la Gestapo Argentine à l'Ecole demécanique de lamarine, avec une revue de presse.

Le Comité pour le Boycott de l'Organisation par l'Argentine de la coupe du monde de football a réalisé aussi "l'Epique", dont le format et la mise en page rappellent un journal sportif bien connu. Le numéro comporte l'appel du COBA, l'appel des journalistes argentins en France, les "préparatifs autour d'une fête", les Argentins et la campagne de boycott ...

Il est possible d'obtenir le matériel (affiches, autocollants ...) au local du COBA, 14 rue de Nanteuil 75015 Paris. Tel. 531-43-38.

"D"abord, nous tuerons ceux qui font de la subversion, puis nous tuerons leurscollaborateurs, puis leurs sympathisants, puislestièdes, puistous lesindifférents." Général IBERICO SAINT-JEAN, goouverneur dela province de Buenos-Aires.

 

Pour comprendre ce qu'entendait combattre si modestement Hermann Feiling.


Contenu :

 

Déclaration de grève de la faim des prisonniers de la RAF

A propos du procès Croissant

A propos du procès de G. Sonnenberg

Le tribunal Russel

Nouvelles de Grèce, Espagne

Grève de la faim des prisonniers iraniens

Procès des trois sympathisants NAPAP

Groupe révolutionnaire insoumission totale

Argentine - Pour le boycott de l'organisation du Mundial 78

Palestine/Liban. La lutte continue sur tous les fronts

Paris/Turin Arrestation de Antonio Bellavita

Communiqué des Brigades rouges sur l'enlèvement d'Aldo Moro, le 16 mars 1978

 

Cliquer sur les documents pour les lire.

 

N--0.jpgPage-3.jpg

 

Page-4-copie-1.jpgPage 05

 

 

Page 06Page 7-copie-2

 

 

 

Page 08Page 09Page 10

 

 

Page 11Page 12Page 13

Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 22:30

Pour consulter le blog: linter.over-blog-com

 

La disparition de Mouloud Aounit nous attriste profondément.

 

Nous reprenons l'article de liberonsgeorges en hommage.


thumbnail.aspx-copie-1

 

Mouloud Aounit, à la tête du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) depuis des décennies, est décédé vendredi 10 août 2012.

 

Le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah rend hommage à cet infatigable militant contre l'islamophobie et l'antisémitisme, combattant toutes formes de discrimination.

 

Dans un communiqué, le Mrap a souligné l'engagement de celui qui "a consacré toute sa vie au combat contre le racisme, quels qu'en soient les victimes ou les auteurs, et aura marqué de manière profonde l'association antiraciste par son intense intérêt pour la vie et pour les gens, par sa curiosité intellectuelle, une vaste culture, une grande capacité de travail et un inlassable dévouement."

Il était de tous les combats solidaires d'une "restauration d'un véritable vivre ensemble", contre la stigmatisation de catégories ciblées de citoyens, pour la régularisation de tous les sans-papiers, contre toutes formes d'apartheid en Afrique du Sud comme en Palestine, contre tout amalgame entre immigration et insécurité, dénonçant courageusement une banalisation de l'islamophobie, les forfaits du colonialisme et défendant une laïcité anticommunautariste.

Présent chaque année à la commémoration du 17 octobre 1962 sur le Pont St Michel, il a inlassablement réclamé une reconnaissance officielle du massacre cette nuit-là de centaines d'Algériens venus manifester pacifiquement à Paris contre un couvre-feu raciste.


Ces quelques mots prononcés en mai dernier lors de la nomination du nouveau ministre de l'Intérieur, résument clairement l'ensemble de son combat :

"Egalité des droits, lutte contre les discriminations, mise hors la loi des violences policières, interdiction des contrôles au faciès, abrogation des lois anti-immigrés, fermeture des centres de rétention, lutte contre l’islamophobie, droits des migrants, promotion d’une laïcité ouverte à l’opposé d’une laïcité qui exclut..."


La colonisation ininterrompue du territoire palestinien et le sort réservé aux Palestiniens depuis 64 ans, ainsi que la libération de Salah Hamouri et de Marwan Barghouti ont aussi fait partie de son combat militant.
Repost 0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 21:45

Pour consulter le blog:  linter.over-blog.com

 

Des associations demandent l'arrêt de cette pratique honteuse imposée aux gens du voyage. En septembre 2010, alors que le racisme battait une nouvelle fois son plein, nous avions publié cet article.


"En France, ils doivent pointer au commissariat". La politique d'ostracisme contre les Rom, les gens du voyage. L'horreur qui revient ...

Pour consulter le blog:  linter.over-blog.com

 

L'horreur qui revient ...

 

En France, ils doivent pointer au commissariat et c'est là que les prisonniers politiques libérés mais interdits de séjour, les rencontraient, sidérés de voir ces femmes et ces hommes soumis à une obligation de déclaration de résidence, ce qui en France n'existe normalement pas, de les voir obligés de se présenter comme des criminels en puissance, de voir leur carnet, de circulation ressemblant étrangement au carnet anthropométrique (avec photo, signalement et autres joyeusetés délivrés aux militants bannis).

 

Ce traitement témoigne bien de la politique d'exclusion, d'ostracisme de l'Etat.

 

En reprenant aujourd'hui le pire du pire dans les relations à l'opinion publique, le pouvoir comme au beau temps des années trente, s'appuie sur le plus ancré des préjugés. Nous reproduisons ci-dessous un aperçu historique de ce que fut la "Zigeunerpolitik" des nazis. Car il faut toujours avoir à l'esprit jusqu'où le capital est prêt à aller.

  intro_deportation_akg.jpg Déportation de populations tziganes en 1938

voir sur www.planet-wissen.de


Génocide des Rom


sur http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/Rom.htm#14


Préparé dès 1899 par la création à Munich du Bureau des affaires tsiganes et la publication en 1905 du Zigeuner-Buch (liste détaillée de milliers de Rom), le mécanisme du génocide des Rom (Samudaripen en romani ou Baro Porajmos ou Porrajmos, le Grand Engloutissement, en tsigane, et Kali Traš pour certains Rom de Russie) débuta en Allemagne avec plusieurs lois sur :
- le contrôle de la « plaie tsigane » (1926),
- la surveillance des Tsiganes (1928),
- la stérilisation eugénique (1933),
- l'interdiction des mariages mixtes (1934-1935).

En 1936, l’internement de Tsiganes débuta à Dachau et l’Institut de biologie raciale fut créé.

Ce mécanisme s’étendit en 1937 aux pays alliés aux nazis.

Les stérilisations devinrent massives en 1938 et les déportations vers les camps de la mort, en Pologne surtout, s’intensifièrent à l’automne 1939.

En février 1940, à Buchenwald, le gaz mortel zyklon B fut testé sur 250 enfants rom raflés à Brno.
Puis commencèrent la faim, le froid, le travail exténuant, les maladies des camps, les brutalités, les expérimentations pseudo-médicales, les massacres dans les forêts et les villages par les « Einsatzgruppen », commandos d’extermination allemands, et leurs supplétifs.

28 000 Rom disparurent, en Croatie, dans le camp de Jasenovac, l’un des plus connus.

En France, dès 1940, des ordonnances locales interdirent les « professions ambulantes » et plusieurs camps furent ouverts pour fixer les « nomades » : Montreuil-Bellay, Jargeau, la Morellerie, Saliers, etc.

En Pologne occupée, le camp d’extermination d’Auschwitz et son annexe voisine, le camp « des familles » de Birkenau, furent vidés de leurs 4 000 derniers tsiganes, gazés et brûlés du 1er au 3 août 1944, pour céder la place à de nouveaux déportés.

Les déportés tsiganes portaient un triangle noir et le tatouage « Z » pour Zigeuner (Tsigane en allemand).

Les historiens estiment que les Allemands et leurs alliés auraient exterminé de 25 à 50 % de tous les Tsiganes européens. Le nombre de victimes rom du génocide hitlérien est d’au moins 220 000 (Wikipedia), sans compter les nombreux disparus.

Des déclarations officielles prétendent que les persécutions du régime nazi n’étaient pas fondées sur des raisons raciales, mais sur la seule criminalisation de comportements « asociaux » (Land de Wurtemberg en 1950, gouvernement de Bonn en 1971, Conseil central juif en 1985).

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 18:54

Pour consulter le blog : linter.over-blog.com

 

Communiqué de Libérez-les du 5 avril 2012

http://www.liberez-les.info/

 

Le gouvernement UMP veut enterrer la lutte des sans-papiers pour les renvoyer dans les caves d’exploitation du patronat ou les jeter en pâture aux néo-esclavagistes. Il s’agit de la même méthode employée avec les prisonniers politiques qu’il voudrait emmurer dans le silence, par vengeance. 


Dans sa bataille finale, qu’elle sait perdue, la majorité politique présidentielle use de sa puissance ultime hiérarchique pour ordonner à la police d’empêcher la visibilité démocratique de la lutte des sans-papiers organisés au sein du CSP 59.


Arrestations, contrôles au faciès, intimidations, prises de photos, prises d’ADN, fouilles de véhicules, gazages, matraquages… et maintenant barricade policière pour empêcher l’accès aux tribunaux !


L’UMP est inquiète, elle montre son vrai visage, celui de la répression et de la néo-dictature, car la démocratie et l’indépendance lui font peur au point de les bafouer.


L’UMP est comme une maladie déclarée il y a 5 ans et en phase terminale, elle craint désormais la vindicte populaire qui sortira des urnes les 22 avril et 6 mai, comme ceux qui ont péchés craignent l’enfer ou comme ceux qui ont pillés craignent les juges.


Dimanche dernier un militant du Comité « Libérez-les ! », de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques, soutien historique de la lutte des sans-papiers de Lille et d’ailleurs, a été arrêté pour avoir protesté contre un contrôle d’identité au faciès.


Il a été arrêté après sa participation à un acte politique visible du CSP 59 qui informait et demandait la libération de 6 sans-papiers kidnappés puis enfermés au centre de rétention quelques jours plus tôt, suite à l’occupation pacifique des locaux de l’UMP de Lille…  


Ce camarade qui lutte depuis des années contre le ségrégationnisme et le fascisme, a été mis en garde à vue pendant 10h00 pour avoir osé demander à la police d’avoir un comportement correct et décent avec des femmes immigrées.


Il a été arrêté comme un voleur de poules entré dans la basse-cour du seigneur tout-puissant, traité par les sous-maîtres, comme un « croquant » en quête de pain, alors que les délinquants sont au gouvernement ou dans sa majorité, et trempent dans des sales affaires de corruption, de détournement, de blanchiment qui semblent se chiffrer par dizaines voire centaines de millions d’euro, et maintenant d’esclavagisme révélé par les média.


-      Où va-t-on ?

-      Où, l’UMP veut-elle nous emmener ?

-      Pour garder la tête hors de l’eau, l’UMP a-t-elle déjà fait alliance avec les néo-fascistes du FN qui brandissent le « ils sont partout » de Brasillac ?

-      L’UMP, le parti politique adoré du patronat, du capital et des puissants, fomente-t-elle un coup d’Etat pour éviter que la démocratie, qu’elle considère comme une entrave, s’exprime et ne puisse la juger ?  


 L’UMP a fait gazer les travailleurs métallurgistes de Gandrange venus pacifiquement la rencontrer, maintenant elle fait arrêter les sans-papiers venus la rencontrer pacifiquement…


Il faut donc remplacer le slogan « la France forte » par « la France frappe », et Union pour la Majorité Présidentielle par « Ulcérant Machiavélique Prétentieux ».


Que dire aussi de la violence policière extrême à l’encontre des sans-papiers et leurs soutiens, ce mercredi 4 avril devant le Tribunal Administratif de Lille, des matraques et des gaz contres des chants et des slogans, ça suffit !

 

-      Contre la politique néo-sécuritaire, liberticide, ségrégationniste, raciste et xénophobe….

-      Contre la mainmise et l’arbitraire…

-      Contre les agressions, les arrestations, les intimidations…

-      Contre le néofascisme rampant…

-      Pour la libération des « 6 arrêtés de l’UMP »…

-      Pour la régularisation de tous les Sans-Papiers …

-      Pour la solidarité internationaliste avec les peuples et les nations opprimés et pillés !


Le Comité « Libérez-les ! » appelle aussi à manifester ensemble et solidaires des sans-papiers, le samedi 7 avril, de la Place de la République à Lille à 13h30 jusqu’au CRA


(Centre de Rétention Antidémocratique) de Lesquin…


Pour montrer à l’UMP et son bras armé le FN, que la fraternité de classe et le respect des êtres humains, font la Démocratie et la Liberté, et montrer que le Peuple ne se laissera pas confisquer ses droits élémentaires. 

 

Exigeons la libération des « 6 » !

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 13:18

Pour consulterle blog: linter.over-blog.com

 

Le collectif antifasciste de Lille organise un rassemblement antifasciste le samedi 18 février à 15h Grand Place à Lille.
 
Comme en 2007, le Front National vient lancer sa campagne présidentielle dans le Nord Pas-de-Calais. Le week-end du 18/19 février, Marine Le Pen vient au Grand Palais de Lille déverser sa propagande nauséabonde : antisociale au service du grand patronat, fondée sur des valeurs racistes, d’apartheid social et d’ordre moral réactionnaire.
 
L’extrême droite et particulièrement le FN profite d’un contexte de crise et progresse partout en Europe. Partout elle déverse ses thèses racistes et xénophobes.
 
La destruction des acquis sociaux par le gouvernement actuel mais également par les précédents, brise les solidarités des travailleurs et des précaires et les propos des membres du gouvernement banalisent le discours raciste et autoritaire du Front National. Arrogance et mépris à l’égard du mouvement social, des sans-papiers, des chômeurs, des jeunes et des précaires, amalgame entre immigration et délinquance, flicage de la société font le lit de l’extrême droite.
 
Nous tenons à réaffirmer que le FN n’est pas un parti comme les autres et que le racisme n’est pas une opinion !
 
Nous condamnons et rejetons toute idéologie et toute politique qui repose sur la répression, l’insécurité sociale, l’exclusion, la haine, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, le sexisme et l’homophobie.
 
Nous devons montrer notre opposition et notre détermination aux racistes et aux fascistes partout où ils se croient chez eux. C’est par nos mobilisations, l’affirmation de nos valeurs que nous pourrons faire reculer la gangrène fasciste et faire avancer nos valeurs de solidarité, d’égalité des droits et de justice sociale.
Montrons dans la rue que nous ne voulons pas de l’extrême droite dans le Nord-Pas-de-Calais (ni ailleurs) !
 
Mobilisons-nous le samedi 18 février à 15h Grand Place à Lille pour un grand rassemblement antifasciste.
 
                                                                                              Le collectif antifasciste de Lille
Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 22:15

Pour consulter le blog :  linter.over-blog.com

 

A voir cette vidéo d'un des principaux groupes allemands les "Commandantes."

 

 

En 2010, linter avait publié cet article sur la video du groupe allemand les "Commandantes. Cela reste pour nous encore aujourd'hui le meilleur des hommages. Nous le dédions cette année à Christa Eckes, Sonja Suder et Christian Gauger, et à tous ceux qui luttent ici et ailleurs ....


 

Banderolle Liberte pour les camarades AD Berlin 2010

 

Ils reprennent "Auf, auf, zum Kampf",  célèbre chant révolutionnaire, hommage à la révolution spartakiste, et à Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht. Ce chant dont le texte est de Brecht et la musique de Eisler est aussi emblématique que la manifestation qui a lieu chaque année en janvier, en hommage aux militants spartakistes assassinés.


Et le groupe a réalisé une vidéo impressionnante qui reprend les banderoles des luttes d'aujourd'hui, présentes sur les manifestations de 2007 à 2010 .


En début de cette vidéo, on voit celle que les camarades allemands ont si souvent portée, de Bapaume à Ensisheim, à Paris lors des rassemblements devant les prisons ou lors du 1er mai.


Et la présence de cette banderole lors de cette manifestation est importante politiquement. Et comme témoignage de solidarité.

   


  la manifestation de cette année 2012 : écouter -voir

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 00:02

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

 

La mort de Charlie Bauer, l'invasion de la Libye, des camarades livrés Sonja Suder et Christian Gauger, les menaces sur les militants de la RAF et sur Christa Eckes et tous ces chiffres brutaux de l'exploitation transmis en une liste à la Prévert par un camarade.


Mais aussi ces jours passés avec De mémoire de Jean-Marc Rouillan, le combat qui continue de Georges Ibrahim Abdallah, la solidarité avec les militants extradès ou menacés et leur résistance, un mouvement qui aurait pu presque basculer pour les retraites vers la grève générale si  ...


Et La lutte qui continue

 

linter


Le chômage à son plus haut niveau depuis 12 ans !
 Le chômage a atteint en novembre son plus haut niveau depuis 12 ans, avec 29.900 personnes supplémentaires sans aucune activité inscrites à Pôle emploi, pour atteindre un total de 2,8 millions de personnes, selon les chiffres du ministère du Travail publiés lundi.
Pour Noël, la BCE alloue 489 milliards d'euros aux banques européennes !
La Banque centrale européenne a alloué 489 milliards d'euros à 523 banques lors de son opération exceptionnelle de prêts à trois ans annoncée début décembre. Un montant plutôt supérieur aux attentes des marchés........................................................................................
À combien estimer le nombre de foyers endettés ?
Le nombre de ménages qui ont eu recours à une commission de surendettement a été multiplié par quatre en trois ans. Cela représente 220 000 dossiers par an, 195 millions d'euros de frais pour l'État et six millions d'encours en péril l'an passé. Sans parler des effets collatéraux du surendettement, entre les suicides, les pertes d'emploi et les dépressions

Pourquoi de plus en plus de Français renoncent à leur héritage ?
En six ans, le nombre de dossiers de renonciation d'héritage a augmenté de 33,5%. Une évolution très forte, redoublée cette année en raison de la crise et du surendettement qui frappe d'abord les personnes âgées........................................................................................

L'avenir est au désendettement et à l'effort, dit Sarkozy !


La diète fait du bien au cerveau !

Des chercheurs italiens ont démontré qu'une alimentation hypocalorique stimule la production d'une molécule efficace contre le vieillissement du cerveau......................................................
La France compte plus de huit millions de pauvres !
C'était l'une des promesses de 2007 : réduire d'un tiers la pauvreté en cinq ans. Aujourd'hui, plus de huit millions de personnes vivent avec moins de 954 € par mois. La faute à la crise ?
Submergés de demandes, les Restos du Coeur lancent un appel de détresse !
Après une hausse de 25% du nombre de personnes accueillies sur les trois dernières années, "nous enregistrons encore de l'ordre de 5 à 8% de personnes supplémentaires depuis le début de notre campagne 2011-2012, avec parfois, dans certains départements, des pics pouvant atteindre jusqu'à 15%"................................................... .......50% dans mon quartier,       
        
stéphan .......et vive « les fêtes » de fin d’année !
Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 21:45

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

Chanter "Hécatombe"
 

Le procès de Michel du Groupe Kropotkine, qui a osé chanter « Hécatombe » de Brassens devant la préfecture de police de Paris le 18 juin dernier, aura lieu le 13 décembre prochain à 9h00 devant la 28ème chambre correctionnelle du Palais de Justice de Paris.

Le report du procès, la vaguelette médiatique autour des chorales brassenssophiles retombée et le climat sécuritaire pré-électoral ambiant nous laissent craindre une condamnation pour l’exemple de notre chanteur engagé. Il est donc important que nous soyons nombreux à venir le soutenir. (Pour celles et ceux qui viennent de l’Aisne, un co-voiturage est organisé.)


Rendez-vous devant les grilles du Palais de Justice à 08h30, munis d’une pièce d’identité et délestés de tout objet contondant, afin de passer le filtrage pour accéder à la 28ème chambre.

 

Mardi 13 décembre à 9h00

28ème chambre correctionnelle

Palais de justice de Paris

4 boulevard du Palais

M° Cité

 

Voir - Brassens censuré

Et bien sûr

écouter - hécatombe

 


Ecouter, réécouter la censure.
Car beaucoup des chansons censurées sont de purs chefs d'oeuvre, preuve qu'en plus d'être oppressif, le censeur est aussi particulièrement ... con!
Francis Lemarque -  Yves Montand - Quand un soldat ...
  Le déserteur - Boris Vian

Ajoutée par le 17 mai 2011


La première interprétation a été diffusée en 1954. Cette chanson a été interprétée par, entre autres, Mouloudji (mai 1954), Marc Lavoine (2008 Concert de la tolérance), Boris Vian lui-même, Serge Reggiani, Juliette Gréco, Richard Anthony, Johnny Hallyday, Dan Bigras, Leny Escudero, Dédé Fortin, Joan Baez, Hugues Aufray et Peter, Paul and Mary. En 1983, Renaud en fait une adaptation, sous le titre Déserteur. Mais c'est Mouloudji qui fut le premier à la chanter, tous les artistes sollicités s'étant désistés, Mouloudji demande à Boris Vian de modifier certaines paroles, parce qu'il souhaiterait un propos plus large. Ainsi, "Monsieur le Président" est remplacé par "Messieurs qu'on nomme grands" ; "ma décision est prise, je m'en vais déserter" est remplacé par "les guerres sont des bêtises, le monde en a assez" etc... De plus, étant non violent, il veut modifier la fin car, il n'imagine pas avoir un fusil, et de plus tirer sur des gendarmes.. Et Boris Vian lui a répondu "tu fais comme tu veux Moulou, c'est toi qui chantes"[réf. nécessaire]. La chanson, enregistrée le jour même de la défaite de Dien-Bien-Phu, par pur hasard, sera immédiatement interdite de diffusion radio, et interdite de vente. Boris Vian enregistrera plus tard la version "armée" mais c'est la version Mouloudji qui sera apprise par tous les jeunes entre 1954 et 1960-62, transmise par les associations militantes, syndicales, par les spectacles de soutien dont Mouloudji n'était pas avare. Ensuite, Peter, Paul and Mary la chanteront, aux Etats-Unis, au début de la guerre du Viet-Nam.

 





A lire sur wikipedia, extraits de la liste des chansons censurées.
  • Liste des chansons censurées de Jean Ferrat :      
    • Potemkine, décrite comme appel à la révolte
    • Ma France, dite "irrévérencieuse" pour le pays
    • Au Printemps de Quoi Rêvais-tu?, en plein contexte de l'après Mai 1968
      °   Un Air de Liberté, dite "diffamatoire" à l'encontre de Jean d'Ormesson                                            °   Nuit et Brouillard, "déconseillée" sur les antennes
  • Jacques Brel  : Les Bourgeois, ce qui conduit l'auteur à remplacer dans le refrain "con" par "..."
  • Liste non exhaustive des chansons de Georges Brassens interdites par le comité d'Écoute en Radiodiffusion26 :
    • Le gorille (traite de la peine de mort par métaphore27). Brassens s'est autocensuré en élaguant une dernière strophe28 : « Nous terminerons cette histoire / Par un conseil aux chats-fourrés / Redoutant l'attaque notoire / Qu'un d'eux subit dans des fourrés: / Quand un singe fauteur d'opprob'e / Hante les rues de leur quartier / Ils n'ont qu'à retirer la robe / Ou mieux à changer de métier. »
    • Hécatombe
    • La mauvaise réputation
    • Le mauvais sujet repenti
    • La mauvaise herbe
    • Vénus callipyge
    • La complainte des filles de joie
    • Putain de toi
    • Les deux oncles
    • La tondue
    • La fille à cent sous
    • Le cocu
    • Brave Margot
    • La femme d'Hector
    • Le fossoyeur
    • Les croquants
    • Le pornographe
    • Les trompettes de la renommée
    • Le mécréant
    • Le temps ne fait rien à l'affaire
  • Boris Vian, Le Déserteur] (1954)
  • Jacques Debronckart, Mutins de 1917 Cette chanson, enregistrée sur le premier 33 tours de Jacques Debronckart en 1967, a été censurée en France, et n'a été diffusée que plus de 30 années plus tard sur les ondes publiques, sur France Inter (Histoires possibles et impossibles, Robert Arnaud) le 22 novembre 1998.
  • Liste des chansons censurées de Léo Ferré :Mon Général, Les Quat'Cents Coups... en 1961

Repost 0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 11:28

Pour consulter le blog: linter.over-blog.com

A lire et à discuter


Union locale CGT - Auchel 

 

C’est contre le patronat, la misère et le chômage

qu’il faut lutter. Pas contre les immigrés et les pauvres !

 

LA CGT brise 6 MENSONGES de l’INTOLERANCE et de la HAINE

pour faire face aux chants des sirènes

de l’extrême droite populiste et identitaire…et ses alliés !

 

1)   « Les immigrés ont la priorité pour obtenir les logements HLM »

 

Mensonge. Trois ménages immigrés sur quatre vivent dans les logements privés. Les étrangers occupent 7 fois plus souvent des logements précaires et 4 fois plus souvent des logements surpeuplés que les Français de même condition sociale. Un quart des familles manquent soit d’un W.C. soit d’une installation sanitaire. Un dixième seulement des HLM est occupé par une famille étrangère. Il y a encore 10 ans, 9,5 % des HLM étaient occupés par des cadres supérieurs. Le gouvernement Balladur avait augmenté en 1993 le plafond d’accès aux HLM, défavorisant ainsi encore plus les familles les plus nécessiteuses. Dans le même temps, alors que des milliers de familles prioritaires attendent un logement, il y a des milliers de logements vacants, malgré la loi.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

2)    « Les immigrés coûtent cher à la Sécu »  

 

Mensonge. Jacques Chirac avait repris ce mensonge en affirmant que grâce aux aides sociales, une famille d’immigrés vivait mieux qu’une famille française. Une enquête des élèves de l’ENA (l’Ecole Nationale d’Administration qui forme les élites) démontre que les étrangers cotisent plus qu’ils ne perçoivent dans les deux secteurs déficitaires de la Sécu. Ils cotisent à hauteur de 7,6 % pour le régime maladie alors qu’ils ne touchent que 6,3 % des prestations. De même ils cotisent à hauteur de 7,9 % pour les retraites alors qu’ils n’en perçoivent que 5 %. Par ailleurs, ayant rarement les moyens de cotiser à une mutuelle complémentaire, le taux de remboursement des dépenses médicales n’est que de 51% pour les immigrés contre 77,8 % pour les Français.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3)    « Les immigrés sont la cause principale de la délinquance »  

 

Mensonge. A condition sociale identique, la délinquance n’est pas plus élevée chez les immigrés que chez les Français. La petite délinquance est généralement plus importante dans les milieux défavorisés où se retrouvent les immigrés venant des pays pauvres. Sur les condamnations prononcées, 18,7 % concernent des étrangers, mais 1/4 de ces délits se rapporte à des infractions liées aux lois sur l’immigration. Infractions qui ne cessent d’augmenter du fait d’une législation de plus en plus dure et sévère pour les « illégaux ». Le harcèlement incessant de la police explique aussi le fait que les immigrés soient plus souvent mis en cause. D’ailleurs, pour une même infraction, 35 % des personnes seront envoyées au parquet si elles sont françaises contre 63 % si elles sont maghrébines ou français issus de l’immigration notamment nord-africaine.

 

4)   « La France aux français » ?

 

Imbécile. Être français de souche est totalement dénué de sens dans un pays où 32% des français ont des grands-parents d’origine étrangère.

La population française actuelle est le fruit de siècles d’immigrations et de métissages incessants, qui en font sa richesse et sa diversité.

 

Non, nos ancêtres ne sont pas tous d’irréductibles Gaulois !

Non, il n’y a pas 65 millions de français et 6 milliards d’étrangers !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5)   « Les immigrés ne s’assimileront jamais » ?

 

Assimilation (déf. Scientifique) : « processus par lequel un être vivant en transforme un autre en sa propre substance » Les immigrés n’ont pas à « s’assimiler » car personne n’est en droit de forcer un individu à abandonner ou à détruire son identité et sa culture. En revanche, il faut favoriser le processus de participation active et collective à la société, de membres variés et différents, tout en acceptant leurs spécificités culturelles, sociales et morales qui, elles, enrichissent la société.

 

CONTRE L’ASSIMILATION : Il faut se battre pour une vraie citoyenneté : Droit de vote pour les immigrés. Régularisation de TOUS les sans-papiers. Interdiction des partis xénophobes et racistes.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6)   « 4 millions de chômeurs, 4 millions d’immigrés » ?

 

Mensonge. Il n’y a aucune corrélation entre le chômage et l’immigration : 17% d’immigrés en Suisse et « seulement » 5% de chômeurs. En France, la proportion d’étrangers n’a pas évoluée depuis 1974, alors que le nombre de chômeurs a plus que triplé. Les immigrés sont les premières victimes du chômage et de la précarité (25% des immigrés sont au chômage, 40 % dans la précarité) ; ils sont utilisés comme « amortisseurs de la crise » et « bouc émissaires » de tous les maux de cette société qui met les êtres humains au service des économies. De plus, les immigrés subissent la discrimination à l’embauche ainsi que leurs enfants et leurs petits enfants (par exemple il faut être français pour être fonctionnaire).

Non, les immigrés ne prennent pas le travail des français mais Oui les multinationales françaises s’accaparent des richesses dans les pays du Sud !

 

Rappelons que les pays d’Afrique notamment, sont pillés depuis des siècles par les colonisateurs, auxquels ont succédé les multinationales et les groupes occidentaux, cette bourgeoisie a toujours été protégée par des milices et des armées dirigées par les grandes puissances.

 

Rappelons que dans les années 30, les nazis menaient campagne en Allemagne avec comme slogan « 400 000 chômeurs, 300 000 juifs ; la solution est simple ! ». Ce slogan a abouti à l’extermination de 6 millions de juifs et de 500 000 tziganes... et à 100 millions de morts !


La Maison de l’Artois installée à Auchel est la copie conforme de la Maison Flamande installée à Lambersart. Les « identitaires » sont une ramification occulte du Front National et des extrémistes fascistes européens, ils agissent comme une secte (gourou et adeptes sous emprise).

 

Il suffit de se rendre sur internet pour découvrir réellement qui ils sont et comment ils agissent. Les « identitaires » ont des liens étroits avec les catholiques intégristes et les milieux financiers bourgeois.

 

Dans les années 1920/1930, les « identitaires » d’aujourd’hui étaient les « Croix de Feu »,  mouvance factieuse, ultra catholique et royaliste qui demandait la reconnaissance des identités régionales et leur souveraineté, d’où aujourd’hui les Maisons identitaires qui s’installent un peu partout, et bien sûr en toute légalité…

 

Mais en Allemagne en 1933, le parti nazi était aussi légalement constitué…et « ne faisait » que 30% aux élections… Tout le monde connaît la suite de cette « légalité » et de cette banalisation des idées racistes, xénophobes et identitaires…et les conséquences mondiales des alliances politiques entre la droite dites Républicaine et la droite extrémiste, arme de guerre ultime du capitalisme en crise, contre les intérêts des travailleurs et des Peuples : 100 millions de morts dont 75 000 camarades de la CGT !

 

A Propos du Capitalisme, Karl MARX écrivait : « A 50%, il est téméraire ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines et à 300%, il ne recule devant aucun crime ».

Union Locale CGT d'Auchel

  ulcgt.bethune@gmail.com

Repost 0

Militants d'AD

Situation des  MILITANTS

Nathalie Ménigon

Georges Cipriani

en libération conditionnelle

Jean-Marc Rouillan

en semi-liberté 

NOS COMBATS

(avril 2010)

Après la semI-liberté de Georges Cipriani, la campagne continue pour la libération de Jean-Marc Rouillan
et encore et toujours  
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

(septembre 2008)

Contre le risque de peine infinie pour les prisonniers révolutionnaires - contre la rétention de sûreté - contre le CNO
Pour une libération complète et sans condition des prisonniers révolutionnaires
Pour une solidarité avec ces militants en semi-liberté, en libération conditionnelle et au-delà car le but reste le même: leur permettre de préserver leur identité politiqe et de vivre matériellement, politiquement.

  (août 2009)


Le combat pour la libération des prisonniers d'Action directe doit donc continuer et se renforcer ...
Après la réincarcération de Jean-Marc Rouillan, nous avons appris ce 20 août, le refus brutal et tellement politique de la libération conditionnelle pour Georges Cipriani.

Alerte: La santé, la vie de Jean-Marc Rouillan sont menacées, il doit être libéré.
Liberté pour Georges Cipriani'

C. GAUGER ET S. SUDER

PROCES CONTRE C. GAUGER ET S. SUDER

Pour suivre le procès : lire

 

LIBERATION DE SONJA SUDER

EMPRISONNEE DEPUIS SEPTEMBRE 2011 POUR DES FAITS REMONTANT A PLUS DE TRENTE ANS ET SUR LES SEULES ACCUSATIONS D'UN TEMOIN REPENTI HANS-JOACHIM KLEIN.

 

ARRET DES POUSUITES CONTRE CHRISTIAN GAUGER ET SONJA SUDER

ENGAGEES AU MEPRIS DE TOUTE PRESCRIPTION

SUR LES SEULES BASES DE DECLARATIONS OBTENUES SOUS LA TORTURE D'UNE PART ET D'UN REPENTI D'AUTRE PART

 

NON A LA TORTURE - NON A LA CITATION COMME TEMOIN D'HERMANN F.

Militant grièvement blessé en 1978, interrogé dès le lendemain d'une opération où il a perdu ses deux yeux et a été amputé des deux jambes, séquestré durant quatre mois sans mandat d'arrêt par la police, maintenu à l'iolement, et dont le tribunal prétend aujourd'hui utiliser les déclarations, qu'il a remis en cause dès qu'il a qu'il a pu être libéré des griffes des policiers.

 

LIBERATION DE SIBYLLE S., ARRETEE LE 9 AVRIL EN PLEIN PROCES POUR REFUS DE TEMOIGNER :

 

condamnée il y a plus de trente ans sur la base des déclarations de son ex-compagnon Hermann F., elle est restée proche de lui toutes ses années et refuse qu'on utilise ces déclarations qui lui ont été extorquées au prix de traitements inhumains.

 


Liberté pour Sibylle et Sonja 2